Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 22:15
JACKY TERRASSON  c'est jouissif !

JACKY TERRASSON : « Take this »

Impulse 2015

Jacky Terrasson ( p, fder, synth), Burniss Travis (b), Lukmil Perez ( dms), Adama Diarra (percus), Sly Johnson (vc)

Attention : concert événement le 9 juin à l’Olympia !

Y a de la joie !

Assurément le cri de ralliement de ceux qui écouteront cet album et certainement de ceux qui sortiront du concert de Jacky Terrasson le 9 juin à l’Olympia. Avec la banane !

Car l’album du pianiste est purement et simplement jouissif. Mais pas que. Du genre intelligent qui rend heureux. Dans un allègre mélange de funky, de jazz, de lounge, de latinité et d’électricité Milesiennes, Terrasson décoiffe et s’en donne à cœur joie. Album foisonnant de tout ! Gourmand en diable.

Le pianiste tel un mort de faim reprend et réinvente des standards du jazz ( Un poco loco, Blue in green, Take five), de la pop ( Come together des Beatles), de la variété ( Maladie d’amour) avec le même souci de s’amuser à jouer les gourous du clavier pour notre lus grand plaisir. On chante avec lui et on danse. Parfois même dans un moment d’immense zénitude on y entend les modalités de Bill Evans –Miles Davis sur un Blue in Green superbe et épuré à l’extrême.

Le « un poco loco » de Bud Powell suit le rythme soutenu courant d’un clavier acoustique à l’électrique du fender sur un tempo que n’aurait pas renié le maître du be-bop.

Coup génial de l’album, son association avec le percussionniste malien ( ici absolument grandiosissime) apporte à l’album sa touche afro-cubaine au travers des thèmes comme Dance ou Maladie d’amour où Jacky Terrasson se transforme devant nous en pianiste cubain. Les interventions de la voix de Sly Johnson donne prétexte à des superbes arrangements de Take five rendu à une autre modernité. On pense aussi, dans sa façon de se ménager des micro-ruptures silencieuses et de jouer avec mélodies à une sorte de clin d’œil à Ahmad jamal sur le très pop actu Somebody That I Used To Know du chanteur Gotye. Il aime bien ça Terrasson, reprendre des chansons actuelles. Rappelez vous il n’y a pas si longtemps il jouait du Justin Bieber.

Pour le concert du 9 juin qui s’annonce être un grand moment, le pianiste franco-américain annonce quelques invités de prestige. Mais ce dont on peut vous assurer c’est que si ce concert suit le move de cet album, ce sera certainement l’un des plus jouissif concert de l’année.

Alors, allons tous jouir à L’Olympia le 9 juin dans un grand moment de bonheur musical ! Et pour ceux qui préfèrent les plaisirs solitaires, ruez vous sur Take This et passez le en boucle le matin, histoire de se dire en commencant la journée, que décidément le jazz bande encore !

Jean-Marc Gelin

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Gelin
commenter cet article

commentaires

  • : les dernières nouvelles du jazz
  • les dernières nouvelles du jazz
  • : actualité du jazz, chroniques des sorties du mois, interviews, portraits, livres, dvds, cds... L'essentiel du jazz actuel est sur les DNJ.
  • Contact

Les Dernières Nouvelles du Jazz

Chercher Dans Les Dnj

Recevoir les dnj