Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 décembre 2015 2 15 /12 /décembre /2015 22:41
ANDRÉ VILLÉGER – PHILIPPE MILANTA « For Duke and Paul »

André Villéger (saxophones ténor, soprano et alto), Philippe Milanta (piano)

Meudon, 29-30 juin 2015

Camille Prod MS062015CD / Socadisc

Ces deux-là sont, dans leurs générations respectives, des maîtres en jazz de stricte obédience : jazz classique, mais pas que ; jazz moderne, là aussi ils en connaissent un fameux rayon. André Villéger, c'est le saxophoniste qui peut tout aborder, avec le même naturel, la même authenticité, la même pertinence, parce qu'il s'immerge chaque fois dans l'amour du jazz. Et dans ce domaine, Philippe Milanta n'a rien à prouver : adolescent, il hantait les coulisses de concerts, traquant les musiciens de Basie pour satisfaire sa curiosité musicale si bien que, des années plus tard, il eut le plaisir d'entendre le Count Basie Orchestra jouer un de ses arrangements. Il joue du piano comme un orchestre, et ça tombe bien, car le duo rend hommage à un homme orchestre, Duke Ellington, et à un musicien qui fut un pilier de l'orchestre du Duke : le ténor Paul Gonsalves. André Villéger connaît ce répertoire, cette esthétique, cette école, mais il se garde bien de mimer le grand Gonsalves : il joue simplement avec le même engagement, qui donne cette faculté de capter l'écoute. Au ténor, velouté, mais aussi acuité, quand il le faut ; au soprano, un brin de vibrato surexpressif à la Bechet, ce qu'il fait magnifiquement, et sans emphase ; à l'alto pour une seule plage, le doux rappel que l'histoire de l'instrument dans le jazz n'a pas commencé avec Charlie Parker. Côté piano, Philippe Milanta déploie tantôt les fastes d'accords larges, tantôt des traits incisifs, percussifs, avec un à propos qui force l'admiration. Le répertoire est magnifiquement choisi, des tubes de l'orchestre jusqu'à ses thèmes les plus secrets, avec une place de choix pour Billy Strayhorn, l'homme sans qui le Duke n'aurait pas été tout à fait Ellington. Et en plus, le texte du livret est signé Claude Carrière, connaisseur mondialement reconnu de la musique du Duke. Alors, ellingtoniens néophytes ou fans de père en fils, on se rue sur la précieuse galette !

Xavier Prévost

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Bonjour,<br /> <br /> Dans le cadre du cycle Jazz At The Bistro(t), André Villéger se produira le jeudi 14 janvier 2016, à 20h30, à Dijon (21) :<br /> <br /> André VILLÉGER (tenor sax) + Ahmet GÜLBAY (piano) trio avec Robert MÉNIÈRE (batterie) et Barney Francks (contrebasse)<br /> <br /> André VILLÉGER est l’un des meilleurs saxophonistes français actuels ! Après avoir pratiqué tous les styles, sa voie(x) personnelle s’épanouit avec un très beau son et toutes les qualités d’un grand jazzman. La liste des musiciens prestigieux avec lesquels il s’est produit en est l’illustration : Claude BOLLING, Lionel HAMPTON, Ray CHARLES, Michael BRECKER, Dee Dee BRIDGEWATER, Wynton MARSALIS…<br /> On ne présente plus Ahmet GÜLBAY, fidèle du Bistrot de la Scène, dont le piano nous met en joie…<br /> Ni d’ailleurs Robert «Roby» MÉNIÈRE, batteur attitré du Gérard Badini Big Band.<br /> À la contrebasse, Barney Francks.<br /> <br /> Organisé par l'association BDS en partenariat avec Jazz radio.<br /> <br /> Bistrot de la scène, 203 rue d'Auxonne 21000 Dijon<br /> <br /> Réservation : 03 80 67 87 39 ou bdelascene@hotmail.com<br /> <br /> Plein tarif : 22.50 €* <br /> Tarif réduit : 10 €* (étudiant, moins de 25 ans, demandeur d'emploi) <br /> Enfant de moins de 15 ans : 8.50 €* <br /> Carte culture étudiant : 5.50 € <br /> *dont 2.50 € d'adhésion annuelle à l'association Théâtre de l'inédit (donne droit à une Carte Bistroteur nominative exonérant de ce supplément à partir du deuxième spectacle, à choisir parmi toute la programmation du Bistrot de la Scène). <br /> <br /> Abonnement 6 spectacles pour le prix de 5, valable uniquement pour les étudiants, moins de 25 ans ou demandeurs d’emploi : 37.50€.<br /> <br /> Bien à vous,<br /> <br /> Siloé PÉTILLAT<br /> Pour l'association BDS
Répondre