Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2016 3 13 /01 /janvier /2016 18:30
JÉRÔME BARDE  & les Jazztronautes « Spinning »

Jérôme Barde (guitare), Irving Acao (saxophone ténor), Vincent Strazzieri (piano, piano électrique, synthétiseur), Darryl Hall (contrebasse & guitare basse), Lukmil Perez (batterie), Magou Samb & Jiji (voix, sur une plage)

Vannes, 25-27 mai 2015

Space Time Records BG 1541 / Socadisc

Le précédent disque en leader de Jérôme Barde, enregistré en 2000, avait été publié en 2003 (« Melodolodie », Sunnyside Records). C'est donc une surprise, doublée d'un plaisir, que de voir surgir ce nouveau CD dans l'actualité phonographique. Toujours au plus près des traditions de la musique afro-américaine le guitariste, qui avait à plusieurs reprises longuement résidé aux USA, nous offre un quintette d'instrumentation relativement peu usitée, où la guitare et le piano cohabitent avec le saxophone. Et la conception du groupe est manifestement fondée sur un son très collectif : non que les solistes n'y aient pas leur place, au contraire, mais parce le mouvement général est celui d'une machine à groove où chacun trouve sa place, dans un investissement total, et totalement pertinent. Jérôme Barde signe la majorité des compositions, et elles semblent élaborées dans cet esprit de groupe, qui fait que l'on ajuste l'inspiration à la palette de partenaires que l'on s'est choisi. Cette musique est pleine d'une énergie positive, même si elle n'occulte pas les douleurs du monde : le massacre de 147 jeunes chrétiens au Kenya dans Remember Garissa , et l'hommage à Martin Luther King dans une composition de Donald Brown. Et c'est à un autre pianiste avec lequel il a joué que le guitariste emprunte Habiba, thème lancinant composé par Kirk Lightsey. Motune, dédié à Stevie Wonder, évoque la richesse du « son Motown ». Ailleurs, dans le thème-titre, le son de guitare, toujours chantant, nous entraîne en plein lyrisme, avec une forme élaborée. Les partenaires (deux Cubains de Paris, un Américain tout aussi parisien, et un pianiste provençal) sont impeccables d'adhésion au projet artistique, et magnifient la musique, dans les tutti comme dans les interventions solistes. Un standard (Sweet Lorraine, en mode caribéen) surgit avant la plage conclusive, comme pour nous rappeler que ce jazz-là ne néglige pas ses classiques. Et une valse explosive ferme le ban, soulignant encore si nécessaire que ce retour de Jérôme Barde est un GRAND retour !

Xavier Prévost

Le groupe jouera le 1er février 2016 à Paris, au Duc des Lombards

Un avant goût en vidéo sur la toile :

http://www.jeromebarde.com/videos/remember-garissa/

Partager cet article

Repost 0
Published by Xavier Prévost - dans Chroniques CD
commenter cet article

commentaires

  • : les dernières nouvelles du jazz
  • les dernières nouvelles du jazz
  • : actualité du jazz, chroniques des sorties du mois, interviews, portraits, livres, dvds, cds... L'essentiel du jazz actuel est sur les DNJ.
  • Contact

Les Dernières Nouvelles du Jazz

Chercher Dans Les Dnj

Recevoir les dnj