Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 14:48
SURNATURAL ORCHESTRA « Ronde »

SURNATURAL ORCHESTRA : Izidor Leitinger (trompette, direction musicale), Antoine Berjeaut (trompette, bugle), Guillaume Dutrieux (trompette, bugle, mellophone), Julien Rousseau (trompette, bugle, saxhorn baryton, mellophone), Hanno Baumfelder & François Roche Juarez (trombones), Judith Wekstein (trombone basse), Cléa Torales (flûte), Fanny Menegoz (flûte & piccolo), Baptiste Bouquin (saxophone alto, clarinette), Robin Fincker (saxophone ténor, clarinette), Nicolas Stephan (saxophone ténor, voix) , Jeannot Salvatori (saxophone alto), Fabrice Theuillon (saxophone baryton, effets électroniques), Adrien Amey (saxophones alto et soprano), Laurent Géhant (soubassophone, synthé basse), Boris Boublil (orgue, synthé, guitare), Sylvain Lemêtre (percussions), Antonin Leymarie (batterie), Emmanuel Penfeunteun (batterie sur une plage), Ferry Heijne (voix ou guitare sur 3 plages)

Villetaneuse, septembre 2015

Collectif Surnatural / Absilone

Inclassable par nature, par choix, par revendication même, le Surnatural Orchestra récidive avec un objet insolite qui, déjà, sort des sentiers battus par sa forme : après la boîte en carton de « Sans tête » (avec livrets de texte et arts graphiques), et le livret cartonné en technicolor de « Profondo Rosso », voici l'emboîtage boisé de « Ronde », comme une ode à la matière qui résiste à la dématérialisation de la musique. Ferry Heijne, leader du groupe néerlandais De Kift, et Izidor Leitinger, trompettiste nouvellement recruté, et musicien rompu à tous les univers artistiques, sont venus apporter un regard extérieur sur ce collectif turbulent, et créatif ; et Camille Sauvage poursuit sa contribution visuelle à l'orchestre (il existe d'ailleurs une version en double vinyle avec une pochette créée par la graphiste). La musique est fidèle aux directions du collectif, qui conjugue son attachement aux sources que sont les musiques populaires, sources captées, canalisées et magnifiées, dans la simplicité festive comme dans l'élaboration virtuose. Le répertoire, composé par différents membres du groupe, possède l'homogénéité et la cohérence que confère l'engagement dans l'esprit collectif. Ici un groove puissant sur une mesure composée, avec de l'espace pour les solistes, nuancés, inspirés.... avant un tutti qui ravive chez l'auditeur chenu le souvenir des belles ambiances des orchestres de Carla Bley ou de Mingus. Plus loin une musique à grand spectacle, assumée et maîtrisée, qui fera place ensuite à une plage plus abstraite, où la voix trouvera son emploi dans un registre inclassable, qui fut naguère celui, par exemple, d'Escalator over the hill (on connaît des références plus ingrates....). Liberté des solistes (flûte, bugle, sax alto....) dans une autre pièce qui se conclura dans une harmonie solennelle et sans doute un peu ironique (Carla Bley, encore?). Puis une valse de chevaux de bois qui croiserait l'univers des musiques répétitives, avant une conclusion riche d'harmonies peaufinées et de free rock : réussite indiscutable pour ce nouveau répertoire. N'étant personnellement pas très en phase avec le surnaturel, je conclurai en disant que la singularité de ce collectif le rend.... extra-ordinaire.

Xavier Prévost

Le Surnatural Orchestra est en concert à Paris, au Carreau du Temple, dans le cadre de la « Jazz Fabric » de l'O.N.J., les mercredi 20 & jeudi 21 janvier 2016

Quelques aspects sur Facebook

https://www.facebook.com/SurnaturalOrchestra/app/245407692273853/

Partager cet article

Repost 0
Published by Xavier Prévost - dans Chroniques CD
commenter cet article

commentaires