Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 09:32
CHARLES LLOYD & THE MARVELS « I Long to See You »

Charles Lloyd (saxophone ténor, flûte alto), Bill Frisell (guitare) , Greg Leisz (pedal steel guitar), Reuben Rogers (contrebasse), Eric Harland( batterie)

Invités : Willie Nelson (voix), Norah Jones (voix)

Santa Barbara, 27-28 avril 2015

Blue Note 0602547652577 / Universal

Deuxième Cd pour Blue Note de Charles Lloyd, depuis son retour dans le giron de l'historique label. Après « Wild Man Dance », publié l'an dernier avec un groupe différent, le saxophoniste-flûtiste conserve le binôme basse-batterie qui l'accompagnait voici peu d'années, et s'adjoint un tandem guitaristique de haute atmosphère : Bill Frisell, et son compère Greg Leisz, lequel avec sa pedal steel guitar apporte indiscutablement une couleur qui oriente l'ensemble de l'album. Frisell est évidemment déterminant dans ce dispositif, qui nous entraîne vers les grands espaces du Sud-Ouest états-unien, avec la mélancolie attachée à ces paysages sonores. Car ici l'image crépusculaire et l'étendue des espaces semblent prévaloir. Le répertoire emprunte à l'univers pacifiste (Dylan, entre autres, avec une reprise instrumentale de Masters Of War ; et Last Night I Had the Strangest Dream de Ed McCurdy, ici chanté par l'inoxydable Willie Nelson). Il y a aussi des thèmes traditionnels, aux effluves d'Espagne, d'Amérique profonde ou de prière bouddhistes, et une surprenante reprise de You Are So Beautiful (naguère immortalisé par Joe Cocker) dans la voix de Norah Jones, totalement au diapason de cette ambiance diaphane. En prime, Charles Lloyd offre aux nostalgiques de son début de carrière une nouvelle version de Sombrero Sam, par lui gravé en 1966 aux côtés de Keith Jarrett, Cecil McBee & Jack DeJohnette pour l'album « Dream Weaver » chez Atlantic ; ainsi qu'une belle version, à la flûte alto, de Of Course, Of Course, enregistré l'année précédente avec Gabor Szabo, Ron Carter et Tony Willams pour Columbia. En somme, c'est un bon album, homogène et très bien produit, mais qui ne surpasse pas, quoi que l'on ait pu en dire ici ou là, les publications ECM de la période précédente.

Xavier Prévost

Partager cet article

Repost 0
Published by Xavier Prévost - dans Chroniques CD
commenter cet article

commentaires

  • : les dernières nouvelles du jazz
  • les dernières nouvelles du jazz
  • : actualité du jazz, chroniques des sorties du mois, interviews, portraits, livres, dvds, cds... L'essentiel du jazz actuel est sur les DNJ.
  • Contact

Les Dernières Nouvelles du Jazz

Chercher Dans Les Dnj

Recevoir les dnj