Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 20:22

Le pianiste Paul Lay a obtenu - par une large majorité (devant Cécile Mac Lorin Salvant et Andy Emler)- le prix Django Reinhardt décerné par l’Académie du Jazz au musicien français de l’année. Le trophée lui a été remis le 8 février au cours d’un grand concert organisé au Théâtre du Châtelet par la vénérable (et exigeante) institution qui célébrait ses 60 ans.

Prix Django Reinhardt en 2008 (récompense alors partagée avec Méderic Collignon), la saxophoniste alto Géraldine Laurent a reçu des mains du président de l’Académie François Lacharme le prix du disque français 2015 pour At Work (Gazebo-l’autre distribution).

Paul Lay, qui a offert un solo lumineux au large public (1600 spectateurs) du Châtelet, peut être entendu sur deux récents disques qui ont eu l’honneur de la critique des DNJ, At Work et Life on Mars (Moods-L’autre distribution) d’Eric Le Lann. Il avait déjà conquis les amateurs les plus éclairés avec Mikado, album publié en 2014 sous son nom pour le label Laborie.

La soirée de gala de l’Académie du Jazz aura permis de découvrir un octette (1)constitué uniquement de Prix Django Reinhardt- de René Urtreger (lauréat en 1961) à Airelle Besson, primée en 2014) qui a régalé le public avec un répertoire de standards des années 50-60 dont Django et un Milestones pris sur un tempo d’enfer.

En seconde partie, toute dédiée à Duke Ellington par le Duke Orchestra de Laurent Mignard, mention spéciale à John Surman (lauréat du prix du musicien européen de l’Académie 2015) pour son interprétation de Passion Flower et succès pour la gouailleuse version scattée de Take the A Train par Sanseverino. Prix Django Reinhardt 1966, Jean-Luc Ponty a confirmé avec deux titres qu’il fallait toujours compter sur lui parmi les légendes du violon.

Jean-Louis Lemarchand

  1. :René Urtreger, piano, Henri Texier, basse, Simon Goubert, batterie, Géraldine Laurent et Pierrick Pedron, saxophone alto, Stéphane Guillaume, saxophones ténor et soprano, Eric Le Lann et Airelle Besson, trompette.
@jean-louis Lemarchand
@jean-louis Lemarchand

PALMARÈS 2015

Prix Django Reinhardt (musicien français de l’année) :

PAUL LAY

Finalistes : Cécile McLorin Salvant, Andy Emler

Grand Prix de l’Académie du Jazz (meilleur disque de l’année) :

FRED HERSCH « SOLO » (Palmetto)

Finalistes : Stanley Cowell « Juneteenth » (Vision Fugitive/Harmonia Mundi), John Scofield « Past Present » (Impulse !/Universal), Ryan Truesdell/Gil Evans Project « Lines of Color » (ArtistShare)

Prix du Disque Français (meilleur disque enregistré par un musicien français) :

GÉRALDINE LAURENT « AT WORK » (Gazebo/L’Autre Distribution)

Finalistes : Eric Le Lann « Life on Mars » (Moods Recordings/L’Autre Distribution), André Villéger/Philippe Milanta « For Duke and Paul » (Camille Productions/Socadisc)

Prix du Musicien Européen (récompensé pour son œuvre ou son actualité récente) :

JOHN SURMAN

Finalistes : Samuel Blaser, Evan Parker

Prix de la Meilleure Réédition ou du Meilleur Inédit :

ERROLL GARNER « THE COMPLETE CONCERT BY THE SEA » (Columbia Legacy/Sony Music)

Finalistes : Daniel Richard pour son travail sur le coffret de Joe Castro « Lush Life » (Sunnyside/Naïve), Fred Thomas pour l’ensemble de ses rééditions sur son label Sam Records.

Prix du Jazz Classique :

ANDRÉ VILLÉGER/PHILIPPE MILANTA « FOR DUKE AND PAUL » (Camille Productions/Socadisc)

Finalistes : François Biensan Octet « Jazzin’Brassens » (Autoproduction), Michel Pastre Quintet « Memories of You » (Autoproduction)

Prix du Jazz Vocal :

CÉCILE McLORIN SALVANT « FOR ONE TO LOVE » (Mack Avenue/Harmonia Mundi)

Finalistes : Linx - Fresu - Wissels / Heartland « The Whistleblowers » (Bonsaï/Tŭk Music/Harmonia Mundi), Virginie Teychené « Encore » (Jazz Village/Harmonia Mundi)

Prix Soul :

TAD ROBINSON « DAY INTO NIGHT » (Severn/www.severnrecords.com)

Finalistes : Bettye LaVette « Worthy » (Cherry Red/www.cherryred.com), Mighty Sam McClain & Knut Reiersrud « Tears of the World » (ACT/Harmonia Mundi)

Prix Blues :

HARRISON KENNEDY « THIS IS FROM HERE » (Dixiefrog/Harmonia Mundi)

Finalistes : Shemekia Copeland « Outskirts of Love » (Alligator/Socadisc), Jackie Payne « I Saw the Blues » (Blue Dot/www.bluedotblues.com)

Prix du Livre de Jazz :

JULIA BLACKBURN « LADY IN SATIN » (Rivage Rouge/Payot)

Finalistes : Aldo Romano « Ne joue pas fort, joue loin » (Éditions des Équateurs), Richard Havers « Verve, le son de l’Amérique » (Éditions Textuel)

@jean-louis Lemarchand

@jean-louis Lemarchand

Paul Lay et Géraldine Laurent couronnés par l’Académie du Jazz

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-louis Lemarchand - dans non classé
commenter cet article

commentaires

  • : les dernières nouvelles du jazz
  • les dernières nouvelles du jazz
  • : actualité du jazz, chroniques des sorties du mois, interviews, portraits, livres, dvds, cds... L'essentiel du jazz actuel est sur les DNJ.
  • Contact

Les Dernières Nouvelles du Jazz

Chercher Dans Les Dnj

Recevoir les dnj