Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 10:14
JOËLLE LÉANDRE 10 «  Can you hear me ? »

Guillaume Aknine (guitare), Florent Stache (batterie, percussions), Jean-Brice Godet (clarinettes), Théo Ceccaldi (violon), Christiane Bopp (trombone), Jean-Luc Cappozzo (trompette), Séverine Morin (violon alto), Alexandra Grimal (saxophones), Valentin Ceccaldi (violoncelle), Joëlle Léandre (contrebasse, voix, composition).

Metz, 29 janvier 2015

Ayler Records AYLCD-146 / http://www.ayler.com

Cette pièce évolutive (work in progress en bon franglais) a une histoire. Donnée en avril 2009 au Festival Kaleidophon d'Ulricshberg, en Autriche), avec des musiciennes et musiciens du monde germanique (et l'Américain Kevin Norton aux percussions), elle avait été enregistrée par la radio publique allemande de Baden Baden (Südwestrundfunk), et diffusée sur les ondes des radios européennes (dont un extrait sur France Musique). Après la publication sur CD, en 2011 chez Leo Records, de ce premier enregistrement public, la contrebassiste-compositrice-improvisatrice a eu le désir de remonter ce programme, avec une nouvelle équipe, dont chaque membre est choisi à la fois pour ses qualités d'interprète et celles d'improvisateur. Ce fut fait en 2014 au festival Musica de Strasbourg, et ensuite en janvier 2015 à Tours, au Petit Faucheux, puis à l'Arsenal de Metz où a été réalisée cette nouvelle captation. De l'ancien enregistrement à celui-ci, des constantes : les parties composées/agencées ; et des écarts, liés à la personnalité des interprètes-improvisateurs/trices, donnée essentielle d'un tel projet musical. Et grâce à la communauté de pensée musicale, et de communication humaine, de cette nouvelle équipe, la pièce est très vivante, et ce dès le brouhaha initial d'où surgit la forme en cours d'élaboration. On circule de l'écrit à l'improvisé sans toujours se soucier de savoir ce qui distinguerait l'un de l'autre. Lorsque l'on écoute un enregistrement de musique improvisée (celle-ci l'est en partie) on a souvent le regret de n'avoir pas été présent lors de sa captation, pour mieux percevoir l'intensité de l'instant. Ici nulle frustration. On est immergé, ça coule de source, et l'on sait pourtant qu'une prochaine écoute dévoilera d'autres horizons. Bref c'est une très belle réussite !

Xavier Prévost

Toute l'équipe sera le jeudi 7 avril 2016 sur la scène de la Dynamo, dans le cadre du festival Banlieues Bleues, pour faire renaître à nouveau cet instant privilégié.

À noter la réédition chez Fou Records de deux solos de la contrebassiste, en 1994 à Raguse (Italie) et 1995 à Vancouver (Canada). « No Comment », Fou Records FR-CD 14 :

http://fourecords.com/FR-CD14.htm

Partager cet article

Repost 0
Published by Xavier Prévost - dans Chroniques CD
commenter cet article

commentaires