Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2016 7 10 /04 /avril /2016 19:45
LARRY YOUNG « In Paris, The ORTF Recordings »

Larry Young (orgue, et piano sur une plage), Nathan Davis (saxophone ténor), Woody Shaw (trompette), Billy Brooks (batterie), et aussi Jean-Claude Fohrenbach (saxophone ténor), Sonny Grey (trompette), Jack Diéval (piano), Jacques B. Hess (contrebasse), Franco Manzecchi (batterie), Jacky Bamboo (conga)

Paris, Maison de l'ORTF, entre novembre 1964 et janvier 1965, et pour deux plages Paris, La Locomotive, 9 février 1965

Resonance Records-Ina HCD-2022 / Socadisc

Un double CD (avec également une version en coffret de deux vinyles) qui exhume les sessions réalisées par l'organiste lors d'un séjour prolongé à Paris, à l'invitation de son ami et compatriote de Newark Woody Shaw. L'organiste venait d'enregistrer à l'automne 1964, dans le New Jersey, son album « Into Somethin' », avec Sam Rivers, Grant Green & Elvin Jones ; et après le 9 février 1965 , et sa prestation à la remise des Prix de l'Académie du Jazz au Club La Locomotive, il repart pour les USA. Un mois plus tard il sera de retour au Studio Van Gelder pour une séance aux côtés de Hank Mobley, Grant Green & Elvin Jones. Les plages les plus homogènes sont celles enregistrées par le groupe régulier de Nathan Davis (quartette avec Woody Shaw, Larry Young & Billy Brooks), en résidence au Chat qui Pêche, et qui fera aussi une escapade en Allemagne, en janvier, notamment pour enregistrer un disque dans lequel on entend l'organiste... au piano ! Dans la chaude ambiance de l'Académie du jazz, le groupe va donner son meilleur sur Zoltan, une composition de Woody Shaw que l'on retrouvera en novembre 1965 sur le disque « Unity » de Larry Young, avec le trompettiste, ainsi que Joe Henderson et Elvin Jones ; et aussi sur Black Nile, de Wayne Shorter, gravé en 1964 par son compositeur pour Blue Note. Dans Zoltan, après de vibrantes improvisations des souffleurs, l'organiste va donner libre cours à ce style audacieux qu'il est en train d'imprimer, et pour longtemps, comme le devenir de l'orgue Hammond. Les autres plages de ce double CD ont été enregistrées en studio pour des sessions de radio, soit par le quartette régulier de Nathan Davis, soit dans le cadre de l'émission « Jazz aux Champs-Élysées » du pianiste Jacques Diéval, avec le renfort de quelques autres musiciens, dont Jean-Claude Fohrenbach, que l'on retrouve toujours avec plaisir. Il y a aussi un morceau en trio (orgue, batterie -Franco Manzecchi- et conga -Jacky Bamboo-) : c'est Luny Tune, gravé quelques mois plus tôt par Larry Young dans le disque « Talkin' About » de Grant Green. Et enfin une curiosité : Larry Young au piano, en trio avec Jacques B. Hess et Franco Manzecchi, dans un blues anguleux « à la Monk » qui vaut le détour.

Bref, cette poignée d'inédits mérite de trouver sa place dans la discothèque de ceux qui n'ont pas oublié Larry Young, et de ceux qui voudraient le découvrir en attendant d'explorer les nombreux titres enregistrés à l'époque pour Blue Note, et avant de se pencher sur le trio Lifetime, avec Tony Williams et John McLaughlin. Beaucoup de documents dans le copieux livret : témoignages (André Francis, Nathan Davis....), photos (Jean-Pierre Leloir, Francis Wolff....) et informations détaillées : en résumé un objet hautement recommandable à tous ceux -nombreux j'espère- pour qui l'orgue continue après Jimmy Smith !

Xavier Prévost

Un documentaire sur Youtube :

Partager cet article

Repost 0
Published by Xavier Prévost - dans Chroniques CD
commenter cet article

commentaires

  • : les dernières nouvelles du jazz
  • les dernières nouvelles du jazz
  • : actualité du jazz, chroniques des sorties du mois, interviews, portraits, livres, dvds, cds... L'essentiel du jazz actuel est sur les DNJ.
  • Contact

Les Dernières Nouvelles du Jazz

Chercher Dans Les Dnj

Recevoir les dnj