Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2016 4 09 /06 /juin /2016 16:36
IVO PERELMAN « Corpo »

Ivo Perelman (saxophone ténor), Matthew Shipp (piano)

Brooklyn, février 2106

Leo Records CDLR 755 / Orkhêstra

Bientôt quarante CD du saxophoniste Brésilien de New York sous le label de Leo Feigin, dont cinq publiés en ce début d'année 2016 ; et celui-ci est le quatrième en duo avec le pianiste Matthew Shipp. Manifestement ces deux improvisateurs ont un contact privilégié, qui s'exprime dans ce CD dont le titre évoque un corps singulier, une entité organique constituée par deux musiciens agissant d'une inspiration et d'une volonté communes. Le dialogue se noue dans une grande liberté tonale, les rythmes et les accents délimitent un espace fécond où chacun paraît totalement libre, et pourtant absolument à l'écoute. On les suit aisément au fil de 12 parties, qui sont autant de descentes dans le tréfonds d'âmes humaines en interaction médiumnique. On est manifestement dans l'une de ces séances idéales d'improvisation, quand le contact s'établit dès l'abord, et que le fil reste tendu, d'urgence et d'imprévu, jusqu'au terme de la rencontre. La même sensation survient à l'écoute d'un autre volume publié simultanément, « The Hitchhiker » (Leo CDLR 754), enregistré en juillet 2015, dans lequel Perelman donne la réplique à Karl Berger (ici au vibraphone : dans un précédent CD, « Reverie », il était au piano). Dans ce duo vibraphone-sax ténor, le dialogue est moins tendu qu'entre le piano de Matthew Shipp et le saxophoniste ; c'est plus « atmosphérique », et peut-être plus sphérique, plus rond : les angles ont été un peu érodés. Mais c'est aussi d'une grande beauté, inspirée parfois par les traditions musicales de l'Afrique et de ses diasporas. Il serait injuste de ne pas citer les trois autres disques de cette livraison printanière : «Soul», en quartette avec Matthew Shipp, Michael Bisio et Whit Dickey ; «Breaking Point», avec Mat Maneri, Joe Morris et Gerald Cleaver ; et « Blue », en duo avec Joe Morris. Chacun assurément mériterait une chronique spécifique. Mais soyez curieux, allez sur le site du saxophoniste, et découvrez ces pépites !

Xavier Prévost

http://www.ivoperelman.com/listen/

Le duo au Michiko's, studio et petite salle de concert de New York

Partager cet article
Repost0

commentaires