Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2016 6 25 /06 /juin /2016 09:42
Ma playlist de l’été (I)...par Sophie Chambon

Ma playlist de l’été (I)
Avant de partir en vacances, préparez-vous musicalement : voici une petite liste de Cds que vous pouvez emporter.


COOL JAZZ
Verve/ Universal
Une compil pas dégoûtante du tout, à petit prix, pour vous détendre, en deux Cds du label Verve, 30 titres soit le plus délicieux des cocktails pour ceux qui ne connaissent pas le jazz ou ceux qui aimeraient suivre une playlist de rêve sans avoir à la concocter. Donc une cool mood en quelque sorte pour commencer l’été avec des voix comme Bobby McFerrin ( Don’t Worry Be Happy »), Nat King Cole, Madeleine Peyroux, Norah Jones (« Sunrise »), Shirley Horn, James Brown « Sunny », Nina Simone « Feeling Good », Gregory Porter, des tubes Dave Brubeck « Take five », Charlie Mingus « Goodbye Pork Pie Hat », Ray Charles ( « What’d I Say » ). La liste est longue mais non fastidieuse, que des pépites, des « incontournables ». Un choix non exhaustif mais qui dresse un portrait assez précis d’un jazz cool ce qui ne veut pas dire « mollasson ».

Ma playlist de l’été (I)...par Sophie Chambon

Jazz Violin Legends
OSD Cristal records

Autre compilation assez habituelle sur le site des DNJ, dans la collection OSD de Cristalrecords, un numéro thématique passionnant sur Jazz Violin Legends, toujours très instructif, puisque sélectionné par Claude Carrière que l’on ne présente plus : des pépites rarissimes enregistres entre 1927 et 1960, des liner notes impeccables, que du bonheur... le plus ancien étant « la première star du violon » Joe Venuti avec Eddie Lang (g), sur « Goin’ Places », l’électrisant Stuff Smith « the mad genius of the violon », Michel Warlop, Ray Nance, le plus « neuf » avec Joe Kennedy Jr avec Ahmad Jamal et son trio Israel Crosby (b) et Vernell Fournier (dms) dans « Tempo for two ». Rien à voir avec la famille des présidents, ce violoniste était un cousin de Benny Carter.
Le violon n’étant pas l’instrument le plus employé en jazz de par sa faible puissance sonore, cette sélection impeccable vous fera découvrir des choses rares comme ce « Cavernism » de Darnell Howard sur une composition et avec l’orchestre d’ Earl Hines en 1933...
www.cristalrecords.com Distribution Harmonia mundi
Trois souvenirs de ma jeunesse
Cristal records collection BO
Rien à voir mais il n’y a pas que le jazz....pour ceux qui s’intéressent à la musique de films, cristal records a aussi une superbe collection de BO et mon conseil sera d’emporter la BOF de Trois Souvenirs de ma jeunesse, le film d’Arnaud Desplechin ( 1er Prix à la quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes cette année) le « prequel » de Comment je me suis disputé... ma vie sexuelle qui lança la carrière d’un des réalisateurs français majeurs actuels. Musique de Grégoire Hetzel avec le London Chamber Orchestra, enregistré et mixé aux studios Abbey Road !
Sortie 20 mai 2016 distribution Sony www.cristalrecords.com
Séance de rattrapage :

Ma playlist de l’été (I)...par Sophie Chambon
Ma playlist de l’été (I)...par Sophie Chambon

OLIVIER ROBIN
JUNGLE BOX
Fresh Sound New Records
Julien Alour (tp, bugle), David Prez (ts), Vincent Bourgeyx (p), Damien Varaillon (cb), Olivier Robin (dms)


Voilà un album que j’ai laissé passer dans la précipitation des derniers mois et je tenais à revenir sur ce Jungle Box tout à fait réussi du batteur Olivier Robin, enregistré en mars 2014 et sorti sur le label FRESH SOUND NEW RECORDS. L’attaque précise et affirmée du batteur leader, dès le premier titre « The next one », nous plonge dans une musique aimée, celle du hard bop. Ce nouveau quintet, Jungle box, composé de musiciens confirmés a une connaissance certaine des styles et du jazz, joue en totale interaction,avec énergie, passion et fraîcheur ; à tel point que l’on met du temps à réaliser qu’il s’agit de 9 compositions originales du batteur. Preuve s’il en était de cette appropriation de la grammaire jazzistique. Formes et couleurs, chacun a sa place, formidables solistes, inspirés et toujours précis.... Julien Alour, le frère de Sophie, à la trompette, Vincent Bourgeyx au piano, le saxophoniste David Prez du collectif PJU entre autre, et Damien Varaillon, autre support rythmique d’envergure, entourent remarquablement Olivier Robin dans cette histoire d’une page de jazz, toujours renouvellée. Jubilatoire !

A suivre....
Sophie Chambon

Partager cet article

Repost0

commentaires