Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2016 6 27 /08 /août /2016 18:50
MARC DUCRET & JOURNAL INTIME « Paysage, avec bruits »

Marc Ducret (guitares, composition), Sylvain Bardiau (trompette), Matthias Mahler (trombone), Frédéric Gastard (saxophone basse)

Paris, 28-30 avril 2015

Abalone Productions AB 025 (L'Autre Distribution)

La rencontre de Marc Ducret avec les membres de Journal Intime, et avec le trio lui-même, est une déjà longue histoire, et même une série d'aventures partagées. Le saxophoniste et le tromboniste ont participé au projet « Tower » du guitariste, et Marc avait déjà rejoint le trio en diverses occasions (dont le CD « Extension des Feux », Neuklang, 2013) ; et il l'avait convié lors du concert de sortie du CD « Metatonal » au Studio Sextan. Le répertoire mêle des pièces déjà enregistrées et de nouvelles compositions, élaborées sur mesure pour cette rencontre fructueuse. Ce qui frappe, comme toujours chez Ducret, c'est un savant alliage de forme exigeante, et maîtrisée, avec des espaces d'improvisation qui conjuguent incitation à la liberté et pertinence dramaturgique dans la forme d'ensemble. Là où André Hodeir préconisait l'improvisation simulée, pour obtenir un discours spontané qui reste en phase avec la logique interne de l'œuvre, Ducret construit un chemin dont les balises sont autant de stimulations à la créativité des solistes. Le disque commence par une plage dont les accents rythmiques se souviennent de Stravinski et Bartók, mais sans servilité. Le parcours conjugue constamment des échappées rythmiques d'un soliste avec des harmonisations tendues, et souvent audacieuses. Et le guitariste, s'il est le compositeur, ne se privilégie nullement comme soliste au détriment de ses partenaires. Il « joue collectif », comme il sait si bien le faire, et la musique s'en trouve magnifiée. C'est très contemporain et très VIVANT, comme pour battre en brèche une idée tellement reçue, et hélas si souvent partagée par les oreilles distraites, selon laquelle la musique de création serait léthargique et anesthésiante.... Tous les quatre sont impeccables d'audace, d'intelligence de l'instant musical, et d'esprit de groupe. Bref c'est un régal, autant qu'une pièce maîtresse !

MARC DUCRET & JOURNAL INTIME « Paysage, avec bruits »

On retrouve également Marc Ducret sur le nouveau disque du compositeur, batteur, percussionniste et manipulateur de sons Michel Blanc. Autour de séquences sonores d'actualité qui couvrent de l'ère Pompidou jusqu'à la chute de mur de Berlin, la guitare de Ducret, l'orgue d'Antonin Rayon, la voix d'Anabelle Playe, le piano d'Anne Gimenez et les percussions de Michel Blanc offrent une foule de paysages sonores et musicaux avec bruits d'époque. Là encore l'inventivité et la cohérence donnent à l'ensemble une vitalité exceptionnelle : un idéal d'Art Vivant en quelque sorte (Michel Blanc, « Le Miroir des Ondes », Ayler Records AYLCD-151, Orkhêstra)

Xavier Prévost

Marc Ducret & Journal Intime joueront le 2 septembre à Paris, au Studio de l'Ermitage, dans une série de concerts, du 2 au 4 septembre, autour des publications récentes du label Abalone, avec notamment Boreal Bee, Marc Buronfosse, Régis Huby Quartet et le duo Stephan Oliva-François Raulin

Partager cet article

Repost 0
Published by Xavier Prévost - dans Chroniques CD
commenter cet article

commentaires