Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 22:55

Les Disques de Lily 2016
Pierre Durand (g), Hugues Mayot (ts), Guido Zorn (cb), Joe Quitke (dms)

Distr. par Absilone

http://www.lesdisquesdelily.fr


Nous nous étions enthousiasmés en 2012 pour le 1er chapitre de Pierre Durand qu’il ouvrait, en solo chez le tout jeune label de Jérôme Gransac (http://www.lesdnj.com/article-pierre-durand-chapter-one-nola-improvisations-111479928.html). Il s’agissait alors d’un petit chef d’oeuvre iconoclaste.
4 ans après ce coup de maître, le guitariste revient pour un coup de génie dans le format plus classique du quartet. Avec toujours le même élan et toujours la même difficulté pour le chroniqueur d’en parler tant il sort des sentiers battus.
Ici Pierre Durand se lance dans une sorte d’exploration très personnelle du jazz et de ses racines. Avec une sorte de vision vernaculaire et un soupçon de chamanisme il y a, dans son approche une volonté de jeter des ponts entre un jazz ancré dans la terre et ses dérivés plus modernes, plus occidentaux. Cet album, c’est le blues et c’est l’esprit.
Avec une écriture magnifique et un sens consommé des arrangements, on navigue alors entre chiens et loups, sur une musique qui puise au coeur des territoires indiens, qui plonge dans une Nouvelle Orléans de carnaval animiste, qui traverse le rock Hendrixien autant que les rivages d’un blues très gras. Et pour l’occasion le guitariste s’entoure magnifiquement.
A l’expression virile et parfois rageuse d’Hugues Mayot répond le lyrisme et le sens mélodique de Pierre Durand qui emprunte toujours les routes les moins évidentes , les plus sinueuses et les plus belles aussi. A l'entednre on pense à John Scofield à Bill Frisell et même à Ralph Towner.

Quand à la rythmique, elle ancre le groove de bien fine manière entre procession de carnaval et riffs traînants.

Au final cet album possède un charme magique et envoutant qui séduit autant qu’il déroute. Qui intrigue autant qu’il emporte. Et le maître de ce sortilège, Pierre Durand est définitivement un griot du jazz.
Jean-Marc Gelin

 

Pierre Durand présentera Libertad à Paris au Sunside le 30 novembre

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Gelin - dans Chroniques CD
commenter cet article

commentaires

  • : les dernières nouvelles du jazz
  • les dernières nouvelles du jazz
  • : actualité du jazz, chroniques des sorties du mois, interviews, portraits, livres, dvds, cds... L'essentiel du jazz actuel est sur les DNJ.
  • Contact

Les Dernières Nouvelles du Jazz

Chercher Dans Les Dnj

Recevoir les dnj