Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 décembre 2016 1 26 /12 /décembre /2016 15:46
MICHAEL BUBLE

 Nobody but me

Reprise records / Warner music company

 

 

Reçu à Noël d’un ami qui sait que j’aime le jazz et le jazz vocal, j’étais plutôt surprise de ce choix, car je ne connais pas vraiment ce chanteur crooner un peu lisse, variant entre pop et jazz.

Nobody but me est son dernier album, enregistré en studio qu'il a entièrement maîtrisé en le produisant. Il a su s’entourer d’un orchestre impressionnant (70 musiciens) de cordes et de soufflants que l’on entend au mieux sur le standard de Johnny Mercer « I wanna be around ». Après écoute, mon opinion est faite, Bublé a une belle voix chaude et sensuelle, et sur cet album, il reprend quelques standardsde Sinatra, Nina Simone… Ce qui est déjà un bon point car j’avoue que ses propres compositions aux orchestrations adaptées penchent sur le versant d’une variété honnête …sans plus. Michael Bublé est un Canadien d’origine italienne (il chante d’ailleurs « On an evening in Roma ») et sans doute rêve-t-il d’un succès comparable auprès des jeunes (filles) à celui d’une de ses idoles, Sinatra.

« My kind of girl » tire sur la romance, on pense fugitivement à Sinatra moins pour la voix (inimitable) que pour une certaine qualité des arrangements. Sur «The Very Thought of You » qui m'évoque immédiatement Billie Holiday, il chante lentement, avec une énonciation appliquée mais parfaite.

Il faut attendre la toute fin du disque pour ressentir une véritable émotion avec la reprise décalée du sublime titre de Brian Wilson « God only knows ». Parti pris intelligent : un accompagnement simple, piano et cordes légères, écrin de la voix bien posée et de la diction lente ciselant chaque mot de cette formidable chanson d’amour. Une fois encore, quand la composition est belle, on peut tenter des variations…

Sophie Chambon

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires