Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 09:41
BOBBY JASPAR and HIS MODERN JAZZ

Bobby Jaspar and his modern jazz

Jazz Connoisseur

Sony Music / Vogue

 

Pour vous parler de la série de rééditions Jazz Connoisseur, puisant dans les précieux catalogues de Columbia, Vogue, lisez sur les Dnj, l’article de fond, indispensable de l’ami Prévost (http://lesdnj.over-blog.com/2017/03/jazz-connoisseur-25-nouvelles-references-chez-sony-columbia-legacy.html) pour comprendre le trésor, de nouveau à notre portée… à petit prix, avec les pochettes d’origine et les notes inaugurales. Mon choix s’est porté sur des instrumentistes qui se firent remarquer par leur timbre, leur son unique et une réelle singularité. Mais j’adhère à la sélection orientée de Xavier Prévost, car en fait, j’aurais aimé les avoir tous, ces 25 albums…..

J’en viens donc, après Paul Desmond, à Bobby Jaspar, saxophoniste ténor, clarinettiste et flûtiste belge et son Modern jazz ainsi que s’intitule ce numéro de la série Jazz Connoisseur, qui concentre plusieurs sessions de juin à octobre 1954 (1) avec différents orchestres dans lesquels on retrouve la «crème de la crème» des musiciens européens d’alors, les Pierre Michelot (cb), Maurice Vander (p), Roger Guérin (tp, tba), Jean Louis Viale (dms), le vibraphoniste Sadi (auteur de cet «Early Wake») qui faisait partie de son premier groupe Bob Shots à la Libération.

Petite leçon d’histoire du jazz car cette musique vive, ardente et qui swingue était l’expression de quelque chose d’assez inouï à cette époque. Le dictionnaire du jazz, dans l’excellente collection Bouquins le resitue : «au cours des années cinquante, Bobby Jaspar était le pivot autour duquel tourne le jazz français». Voilà c’est dit. Là encore, un son sensuel sans être mièvre. Beaucoup de titres sont de la plume de Jaspar, lyriques en diable, mais il ne se limite pas à ce seul registre : il est apte à saisir le « Paradoxe » superbe d’André Hodeir, première œuvre dodécaphonique, écrite pour jazzmen auquel succède avec éclectisme, une « quintessentielle » ballade « Mad about the boys ».

Et pour finir, ajoutons au charme délicat de cet album, une pochette dans le ton, en accord total, de Jacques Bernimolin.

 

[i] Rien à jeter sur ces 2 albums réunis en CD Bobby Jaspar’s New Jazz vol 1 et 2

Sophie Chambon

Partager cet article

Repost 0
Published by sophie chambon - dans Chroniques CD
commenter cet article

commentaires

  • : les dernières nouvelles du jazz
  • les dernières nouvelles du jazz
  • : actualité du jazz, chroniques des sorties du mois, interviews, portraits, livres, dvds, cds... L'essentiel du jazz actuel est sur les DNJ.
  • Contact

Les Dernières Nouvelles du Jazz

Chercher Dans Les Dnj

Recevoir les dnj