Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 13:44

Roger 'Kemp' Biwandu (batterie), Irving Acao (saxophone ténor), Jérôme Regard (contrebasse). Invités : Tutu Puoane (voix), Christophe Cravero (piano), Stéphane Belmondo (trompette)

 

Malakoff, septembre-octobre 2015

Jazz Family RKB 2015 / Socadisc

 

Troisième CD en leader du batteur bordelais, après un long parcours dans le 'métier' (Vassiliu, Higelin, Keziah Jones, I Muvrini, Jeff Beck....) et une présence remarquée dans la fusion : Chic Hot, des collaborations ponctuelles avec Sixun et Ultramarine, et des tournées internationales avec Joe Zawinul ou Salif Keita. Mais au cœur de tout cela, il y a le jazz, versant États-unien, avec l'amitié de Jeff 'Tain' Watts, Branford et Wynton Marsalis. Roger Biwandu aime l'engagement, en musique comme en sport (joueur de rugby, il est aussi fan de basket, empruntant son surnom à une légende de ce sport). L'essentiel du disque est en trio, avec des partenaires qui ont du répondant, et le goût du jazz qui privilégie la pulsation : en ça groove sérieusement, on pourrait même dire que 'ça déménage'. Même sur tempo lent, la pulsation est forte, incarnée par la caisse claire, privilégiée dans le drumming et dans le mixage. Des compositions originales, très marquée par l'adhésion inconditionnelle aux prolongements du hard-bop, et une reprise de Michael Jackson, Black Or White, qui convoque le pianiste, et magnifiquement servie par la chanteuse Tutu Puoane, Sud Africaine aujourd'hui Anversoise, et que l'on avait pu écouter avec le Brussels Jazz Orchestra. Le saxopphonsite et le bassiste ont tout l'espace pour s'exprimer, ce n'est pas un disque de batteur égoïste, et le bouquet final convoque Stéphane Belmondo, dans le plus pur style hard bop, et même soul jazz, sur tempo medium : ça balance sévèrement ! Il y a aussi une plage fantôme : environ 2 minutes d'un exposé recueilli, en quintette, de Footprints, de Wayne Shorter,

Xavier Prévost

 

Vérification sur scène le 4 avril 2017 au Rocher de Palmer, à Cenon, près de Bordeaux ; et à Paris le 8 avril au Duc des Lombards.

 

Un aperçu sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=EcQciUW8VmI

Partager cet article

Repost 0
Published by Xavier Prévost - dans Chroniques CD
commenter cet article

commentaires

Kemp 03/04/2017 18:11

Grand MERCI Xavier, très touché par votre belle chronique, merci.
Roger.