Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2017 5 14 /07 /juillet /2017 00:10

Segré-en-Anjou bleu, rendez-vous des fans de la note bleue
Jean-Louis Lemarchand

 

@jean-Louis Lemarchand


Voilà une commune qui justifie à double titre sa couleur. Située au nord-ouest d’Angers, Segré a pris cette année l’appellation Segré-en-Anjou bleu, à l’occasion du regroupement de quinze communes, pour rappeler son attachement à cette ardoise réputée, richesse de la région et baptisée or bleu. En même temps, Segré est devenue un point de rencontre estival réputé des amateurs de la fameuse note bleue. Ils étaient quelque dix mille festivaliers –davantage que la population de la commune hôte !- pour la 8ème édition de Saveurs jazz festival (6-10 juillet) qui accueillit des têtes d’affiche, Herbie Hancock, Youn Sun Nah, habitués des festivals-mammouths (Nice, Vienne, Marciac) mais aussi des artistes prometteurs ayant accès à un nouveau public (le guitariste Pierre Durand, le pianiste Gauthier Toux, le batteur Damien Schmitt). C’est là l’une des spécificités de Saveurs jazz festival, premier né du réseau Spedidam , qui compte aujourd’hui  14 festivals dans l’hexagone dont quatre dédiés au jazz. « Nous entendons favoriser l’expression de la diversité du jazz français », souligne ainsi le programmateur dès sa 1ère édition, le trompettiste Nicolas Folmer. Programmé en 1ère partie, Pierre Durand a ainsi pu bénéficier du public-record (1200 personnes) attiré par Herbie Hancock.  Et chaque après-midi, en accès libre, les fans de jazz ont eu droit, dans le Parc de Bourg-Chevreau, à un plateau de groupes qui font les belles soirées des clubs parisiens (Samy Thiébault, David Chevallier, Manuel Rocheman…). L’ancrage local constitue également un point fort du festival avec des actions de découverte et promotion du patrimoine artistique, économique, et gastronomique couplées à des concerts délocalisés : exemple le 9 juillet à Pouancé , avec initiation matinale à la confection d’une tarte à l’ortie et prestation sur la place du Guesclin, à un jet de pierres d’un château-fort médiéval d’un trio angevin, le groupe Morse (saxo alto-basse-batterie) aux beaux accents West Coast. Cette implication locale se traduit au niveau financier : les collectivités territoriales contribuent à hauteur de 70.000 euros (30.000 pour Segré-en-Anjou bleu) pour un festival disposant d’un budget de quelque 400.000 euros. Cette édition  a bénéficié d’une contribution exceptionnelle de la Spedidam. Ainsi la société civile qui perçoit et distribue les droits des artistes-interprètes manifeste-t-elle son implication dans le jazz qui se traduit également par un accompagnement de quinze artistes (Ludovic Beier, Pierre Bertrand, Arielle Besson, Laurent Coulondre, Jimi Drouillard, Pierre Durand, Antoine Hervier, Régis Huby, Agathe Iracema, Didier Ithursarry, Jean-Marie Marrier, Emile Parisien, Damien Schmitt, Eric Séva et Auroire Voilque).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Louis Lemarchand - dans Compte-rendus de concerts
commenter cet article

commentaires

  • : les dernières nouvelles du jazz
  • les dernières nouvelles du jazz
  • : actualité du jazz, chroniques des sorties du mois, interviews, portraits, livres, dvds, cds... L'essentiel du jazz actuel est sur les DNJ.
  • Contact

Les Dernières Nouvelles du Jazz

Chercher Dans Les Dnj

Recevoir les dnj