Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 février 2018 6 03 /02 /février /2018 08:51

Fireworks au Bal Blomet, la fête du saxophone

 

 

@jean-louis Lemarchand


Dans le jazz, comme dans la musique contemporaine, le quatuor de saxophones est un format qui a fait ses preuves. Pour se limiter à la sphère française, reste dans les mémoires le quatuor constitué en 1979 par Jean-Louis Chautemps, François Jeanneau, Jacques di Donato et Philippe Maté. Le quatuor Fireworks s’inscrit dans cette grande tradition. Formé en 2012 à l’initiative de Vincent David –très actif sur la scène classique, au sein d’orchestres symphoniques, créateur d’œuvres de Boulez et Mantovani- il regroupe deux autres compagnons connus au Conservatoire, Stéphane Guillaume et Jean-Charles Richard, et un autre jazzman, étoile montante de la jeune génération, Baptiste Herbin.
Leur travail en commun s’est traduit par un album Fireworks, sorti récemment, et présenté le 1er février lors d’un concert au Bal Blomet (75015) dans des conditions optimales d’écoute, sans recours à la sonorisation. C’est à une fête de l’instrument sophistiqué (700 pièces pour un saxophone) crée par Adolphe Sax qu’il nous a été donné d’assister. Toute la gamme était mise à contribution : alto (Herbin et David), ténor (Guillaume, David), baryton (Richard), soprano (David, Richard) sans compter la clarinette (David) et les flutes (Guillaume). Et l’occasion pour les interprètes de donner un coup de chapeau au manufacturier français Selmer qui aborde un tournant de son histoire (*)
Sans aucune rythmique (mais avec des partitions), les quatre saxophonistes ont fait éclater leur passion collective, révélant une formidable capacité à transformer une maîtrise parfaite de l’instrument en émotions. Cette performance de groupe coupe littéralement le souffle du spectateur qui est porté au sommet par un répertoire original comprenant surtout des compositions de Vincent David et Stéphane Guillaume mais aussi une œuvre d’Olivier Messiaen. Nous retrouvons des accents de Debussy et Ravel et des sonorités de musique contemporaine, même si le jazz est bien au cœur de ce Fireworks, véritable feu d’artifice instrumental, sans artifices. Reste à espérer que les programmateurs de concerts et festivals sauront donner à ce quatuor d’exception les chances de s’exprimer sur scène.
Jean-Louis Lemarchand
Fireworks au Bal Blomet (75015) 1er février. Vincent David, Stéphane Guillaume, Jean-Charles Richard, Baptiste Herbin.
L’album Fireworks peut être obtenu sur le site de Vincent David www.vincentdavid-sax.fr
  ’
(*)Les associés d’Henri Selmer Paris, société familiale fondée en 1885, leader mondial de la manufacture de saxophones et acteur majeur des clarinettes et becs haut de gamme, ont annoncé le 10 janvier dernier être entrés en négociation exclusive avec le fonds de capital-investissement Argos Soditic, en vue de la cession du capital de l’entreprise. Au terme de cette opération Argos Soditic deviendrait l’actionnaire majoritaire aux côtés d’un noyau resserré de membres de la famille et de l’équipe de direction qui mènera, avec le directeur général, Jérôme Selmer, cette nouvelle phase de développement.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires