Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 novembre 2018 3 07 /11 /novembre /2018 23:05

Philippe Sellam (saxophone alto), Guillaume Orti (saxophone alto), Laurent Dehors (saxophone ténor), François Thuillier (tuba), Laurent Blondiau (trompette), François Verly (percussions, marimba), Éric Échampard (batterie), Claude Tchamitchian (contrebasse), Andy Emler (piano, composition, direction)

Pernes-les-Fontaines, décembre 2017

La Buissonne RIAL 397032/Pias

 

Bientôt trente ans que le MegaOctet sévit en territoire musical joyeusement et savamment élaboré. Et bientôt trente ans qu'il m'étonne, et souvent m'émerveille. En décembre 2017 le groupe se retrouvait au studio de La Buissonne, pour enregistrer un répertoire déjà rôdé sur scène depuis quelques mois : le savoureux DVD Andy Emler «Au son de sa voix», concert filmé par Stéphane Jourdain en juin 2017 au Parc Floral, augmenté des commentaires d'Andy Emler sur la musique et ses musiciens, en témoigne éloquemment (lire sur ce même site la chronique de Sophie Chambon en cliquant sur ce lien

Ces nouvelles compositions sont inspirées par des réflexions sur la marche du monde, le temps un instant suspendu pour scruter ce qu'il advient de nous, entre constat lucide et espoir, malgré tout. Pas une musique à programme, rien qu'un geste d'artiste pour dire le présent, et ce qu'il contient d'avenir. Musique très collective, écrite avec cette précision qui sait aussi réserver de grand espaces à l'improvisation. Et ça tombe bien, car depuis qu'il existe cet orchestre est une phalange de solistes improvisateurs parmi les plus intensément inventifs de ces dernières décennies. Pour s'en convaincre, écouter la déferlante improvisation de François Verly au marimba sur Move out... if, et au fil des plages les dialogues des souffleurs, le méandres expressifs de Laurent Blondiau, les envolées de Laurent Dehors, Guillaume Orti et Philippe Sellam, l'aventureuse contrebasse de Claude Tchamitchian, l'agilité funambule de François Thuillier et les ébouriffants contrastes d'Éric Échampard, sans parler des relances et autres digressions d'Andy Emler au piano. Bref, même sur disque, c'est de la musique TRÈS vivante ! À vérifier aussi sur scène le 9 novembre 2018 au Triton, près de la Mairie des Lilas.

Xavier Prévost

.

Un avant-ouïr sur Youtube

https://www.youtube.com/watch?1&v=m45U0b9Xup4

Partager cet article

Repost0

commentaires