Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2019 3 01 /05 /mai /2019 08:37

(Paru le 15 avril).

 

Les amateurs du petit écran l’ont découverte récemment dans la série à succès consacrée au monde du cinéma, Dix pour cent, où elle incarne un agent d’artiste plein de gouaille et de bon sens, Arlette, toujours flanquée d’un petit chien dénommé Jean Gabin. Mais le milieu parisien du jazz connait, depuis les années 50, Liliane Cukier bien avant qu’elle ne prenne le nom de son mari, le bassiste Gilbert Rovere, dit Bibi.

 

 

Actrice débutante, Liliane, née à Paris en 1933 dans une famille de juifs polonais émigrés, fréquentait assidûment les clubs de Saint Germain des Prés jusqu’au bout de la nuit. Atteinte du virus du jazz, la jeune Liliane va également vivre intensément sa passion à New-York où elle tombe sous le charme de Chet Baker en 1955. Coup de foudre réciproque et aventure américaine d’une bonne année sur la route en voiture de sport (comme on disait alors) pour la tournée des salles de concerts et les visites au domicile californien des parents du trompettiste à la gueule d’ange.

 

A son retour à Paris, ce sera la rencontre avec Bibi Rovere, (« une passion qui nous donna plus de tourments que de bonheur ») puis avec Dexter Gordon (« séduisant, intelligent, cultivé ») qu’elle retrouvera bien plus tard (1985) sur le tournage d’Autour de Minuit de Bertrand Tavernier (elle dans le rôle d’Itla, l’épouse du patron du club le Blue Note, Ben Benjamin,  et Dexter dans celui de Bud Powell).

 

Si le théâtre et le cinéma vont dès lors occuper l’essentiel de la vie professionnelle de Liliane Rovere, elle n’oubliera jamais ses amis du monde du jazz, parmi lesquels Maurice Cullaz, président de l’Académie du Jazz (« un homme court et large, cubique, avec des yeux pétillants, une mine gourmande… à lui seul une institution »). C’est d’ailleurs dans un club de la Rue Saint Benoît (Chez Papa), au cœur de St Germain, que Liliane Rovere fêta le 15 avril dernier la sortie de son autobiographie sur des airs de jazz.

 

Jean-Louis Lemarchand.

 

*Liliane Rovere. La folle vie de Lili. Editions Robert Laffont.310 pages. 20 euros. Avril 2019.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires