Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2019 7 01 /12 /décembre /2019 21:26


Près de dix ans après sa disparition en 2010, à 79 ans, Jean-Pierre Leloir est toujours cher aux amateurs de jazz et de photographies.
Un ouvrage, préfacé par sa fille Marion, vient nous rappeler l’affection admirative que le photographe portait à Ella Fitzgerald. De sa première apparition (lumineuse et en noir et blanc) en France en février 1955 au Théâtre des Champs-Elysées au concert de novembre 1980 au Palais des Congrès (en couleur avec effet de filtre), c’est l’essentiel de la carrière de la First Lady Of Song sur les scènes (et en coulisses) de l’hexagone qui est ici exposée.

 

 

Membre de l’Académie du Jazz, Jean-Pierre Leloir était tellement « accro » aux prestations d’Ella que celle-ci lui lança un jour « Not You Again ».
Dans ce florilège d’instantanés, notre préférence se porte sur trois photos : Ella à bord d’une vedette (un Riva ?) en juillet 58 à Cannes (p.51), à l’Olympia en avril 64 (p.87), et à Antibes avec Duke Ellington en juillet 66 (p.139). Mais l’ouvrage de grand format présente 250 photos toutes dignes d’intérêt –et qui mettent aussi en valeur ses compagnons de scène, tels Tommy Flanagan, Gus Johnson, Ray Brown -dont certaines inédites-. Il bénéficie en outre d’une large biographie d’Ella rédigée par un journaliste-écrivain-éditeur, Jean Michel Boissier.

 

Un cadeau de fin d’année tout trouvé.

 


Jean-Louis lemarchand

 


*Ella Fitzgerald, les sessions photographiques de Jean-Pierre Leloir. 192 pages. Format 27,5 X 32,8 cm. Cartonné. Editions Glénat. Novembre 2019.

 

©photo X. (D.R.)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires