Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mars 2020 6 14 /03 /mars /2020 17:35

Xavier Camarasa (piano, piano préparé), Matthias Mahler (trombone)

Le Pré-Saint-Gervais, 4 octobre 2019

Gigantonium GIG 010TBP2 / https://www.gigantonium.com/label

 

Un disque mystérieusement relié au précédent (Camarasa -Mahler « TbPn », chronique en suivant ce lien), par une quête formelle, une manière de reprendre la matière sonore, musicale et instrumentale, et de la déployer selon d'autres modalités. Encadrées par deux versions différentes de la même pièce, Mouvement perpétuel, sept compositions signées par le pianiste (sauf une, imaginée par le tromboniste), qui sont autant de digressions à partir d'un même univers, celui d'un duo qui explore. L'exploration est en permanence un jeu, sur l'interaction, la tension, et la mémoire qui s'imprime dans les formes mais engendre d'autres chemins, dictés autant par la sensualité du son que par les constructions abstraites qui organisent un discours musical. On croit deviner le cheminement, et voilà que l'on nous fourvoie. C'est intense et captivant, sans que l'on sache toujours ce qui est préconçu et ce qui surgit du vertige de l'instant. Il suffit de s'y plonger, de s'y abandonner : alors la musique coule de source. C'est assez bluffant.

Xavier Prévost

.

J'avais différé la chronique de ce CD paru en janvier pour la publier en mars, à l'occasion d'un concert du pianiste Xavier Camarasa avec son quintette 'El Memorioso' à l'Atelier du Plateau, dans le cadre du Festival Banlieues Bleues. Le coronavirus et ses annulations de spectacles en ont décidé autrement.... Haut les cœurs, et vive la Musique !

Partager cet article
Repost0

commentaires