Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 07:50

Dexter Gordon Copenhague 1969

Ben Webster at Ronnie’s Scott 1964

Impro Jazz

 

Dexter Gordon (ts), Kenny Drew (p), NHøP (cb), Makaya  Ntshoko (dm)

Ben Webster (ts), Ronnie Scott (ts), Stan Tracey (p) , Rick Laird (cb), Jackie Dougan (dm)

 

  Deux concerts pour ce DVD de 48mn. Ou plutôt deux très courts extraits de concerts. Le premier filmé en 1969 avec les moyens du bord dans le fameux Café Montmartre y montre Dexter Gordon tel que lui-même dans son club fétiche de la capitale danoise. Mal filmé certes mais restituant au plus près cette ambiance de club. Démarrant dans les loges et suivant Dexter arrivant sur la scène, faisant des plans sur ce jeune public d’étudiants (on note tout de même au passage la présence dans ce public d’un oins jeune et moins étudiant, en l’occurrence Ben Webster venu en autochtone écouter son copain). Malgré sa qualité médiocre et sa brièveté, cette première partie ne se boude pas, elle sent la fumée des clubs de jazz comme ils existaient autrefois. Il ne témoigne de rien d’autre que de cela est c’est déjà pas mal.

4 ans plus tôt, autre lieu, autre ambiance plus guindée et plus froide, Ben Webster justement donnait au Ronnie Scott de Londres un gig comme tant d’autres. Mais même un gig comme tant d’autres c’est toujours avec Beam un évènement en soi. Il suffirait d’écouter trente secondes de ce DVD, l’intro de over the Rainbow par Ben Webster pour sentir toute la beauté du monde et sa fragilité aussi vous tomber dessus comme ça vlan d’un seul coup autant de grâce et de douceur que c’est pas possible c’est pas humain moi je peux pas y croire.

 

Valeur de témoignage historique certes pour ces deux titans du sax ténor mais qui sent un peu les fonds de tiroirs. Impro Jazz qui ne nous habitue pas forcément à faire le tri dans son catalogue, exhume quelques fois des documents d’une très médiocre qualité ou d’un intérêt très relatif. C’est le cas ici et l’on pourra aisément se dispenser d’encombrer un peu plus notre vidéothèque. Sans regret.

Jean-Marc Gelin

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
tu m'a donné envie de le me l'offrir.... vivement noël !!!merci...
Répondre
J
BonjourExcellente récapitulation d'une des plus grandes époques de Dex et Ben !2 géants le 1er ténor vraiment bop et le roi des ballades 'mordantes' ...je reviendrais... AmicalementJBwww.noctamblues.com 
Répondre
J

merci à vous. A très bientôt