Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2006 7 30 /07 /juillet /2006 23:32

MUSICA NUDA

1DVD

Petra Magoni et Ferruccio Spinetti

Bonsai music

 

 

 

Cette paire « chic et choc » (voix-contrebasse)  a réussi à traiter avec  une belle homogénéité  des chansons éminemment populaires qui courent du XVI ème au XXème siècle et font partie de  notre patrimoine collectif. 

 Assurément il y a une couleur Magoni,  celle du rouge de la robe de la chanteuse ;  prédilection partagée par son complice le contrebassiste Ferrucio Spinetti, comme on  le découvre dans le double portrait  du DVD de Musica Nuda,  réalisé par Bonsaï

  Un duo  qui joue à nu  une musique qu’il arrive à s’approprier le plus souvent  malgré un déconcertant brassage des genres.

  Petra Magoni et Ferruccio Spinetti restent convaincants qu’ ils s‘attaquent, en bons latins,  à des chansons populaires comme la berceuse sarde  Anninia ou  le traditionnel Mamma mia dammi cento lire,  qu’ils se risquent dans un madrigal de Monteverdi très long et triste, Volio di vita uscire ou reprennent  le célèbre Lascia chio pianga  de Haendel, où l’ensemble voix-cordes est en parfaite osmose avec l’esprit de cet aria baroque.

 Petra a le charme et la vivacité d’une jeunesse bien comprise, dévoilant une extravagance mesurée et surtout, elle fait preuve  de métier : question registre, elle assure et en plusieurs langues (bien que Couleur café de Serge Gainsbourg  et  La vie en noir de Claude Nougaro  ne soient pas les reprises les plus performantes) . Son compagnon (de scène)  partage avec elle une grande complicité : il la suit, l’entoure et l’accompagne véritablement avec une fraîcheur, une tranquillité  enthousiasmantes.  Avec l’insolence de leur âge, ils n’ hésitent pas à balayer  un répertoire des plus éclectiques et contrastés. Si on rit de la version marrante, absolument décomplexée  de Non ho l’eta (une des grandes réussites de la variété italienne des années 60), Like a Virgin qui propulsa dans les années 80 Madonna sur le devant de la scène, est repris avec vigueur et sur un tempo encore plus soutenu . I will survive introduit par un long solo à l’archet ne dépare pas l’antienne virile du mondial 98 ? célébrée par

 Si on a  un faible pour la version impeccable de Nature boy  où le duo s’ exprime avec une sensibilité peu commune, on sera plus dubitatif sur la reprise de Come together des Beatles entonnée avec des accents rauques et sauvages  à la Joplin qui confère  un aspect (d)étonnant à ce  tube historique de la « pop ».  De même, il est audacieux et tout de même très risqué de reprendre Roxanne de Police car la voix de Sting, tellement particulière, a marqué cette chanson et la version princeps aura du mal à être remplacée.

 Le concert Live au théâtre de Bagneux en mars 2006 est le morceau de bravoure de ce DVD ( 1h 38)et justifie à lui seul le concept de ce récital, dépouillé, épuré, en rouge et noir qui souligne la qualité de la voix et le travail d’interprétation des deux artistes.

 L’avantage du DVD est de montrer aussi  le duo au travail, dans des scènes de la vie de tous les jours (même si elles font un peu cliché,  comme celle où dans la cuisine ils se préparent un plat de pâtes). On les retrouve aussi pour une interprétation tonique  Io sono meta sur la plage ventée de Dunkerque, chantant Place des Vosges sous les arcades, ou pendant la fête de la musique sur les quais, chez eux en Italie, en Toscane, dans le Sud ou dans un club de Rome « La palma » avec des invités comme le trompettiste Roberto Piermartine et le guitariste Fausto Mesolella   (également  sur le double CD Musica Nuda 2) . Ainsi la version DVD  complètera le double album en proposant une représentation plus juste de ces artistes au travail.     

 Sophie Chambon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires