Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 07:49

Hat Hut 1972

Antony Braxton (as), Dave Holland (cb), Philip Wilson (dm), John Stubfield (ts, fl, clb, gong, perc), Barry Atschul (dm)

 

 braxton.jpg

 

Ces enregistrements de 1972 sont avant tout un témoignage important dans la construction de l'oeuvre de Antony Braxton. Alors que Braxton avait essentiellement publié dans le cadre de l'AACM ainsi que dans le collectif Creative Construction Company ( avec le trompettiste W Leo Smith, ou le violoniste Leroy Jenkins), c'est ici l'une des premières traces de l'approche théorique de Braxton dans la construction musicale. Une des clefs pour comprendre le système compostions du saxophoniste de Chicago.

Les cycles qu'il a bâti autour de ces compositions numérotées ( ici Composition 6 N, 6(o), 6 PI et 6 PII) repose sur un ensemble de combinaisons codèes où s'agencent les parties structurées, les improvisations libres, les retours en cycle des motifs mélodiques, les unissons ou les contre chants dans un seul et même thème. Ces morceaux joués à Town Hall en mai 1972 sont issus d'un ensemble de 16 " coordinate music structure" écrits par Braxton entre 1966 et 1972.

Sur ces bases là, le concert est tout simplement fascinant. L'énergie de Braxton est impressionnante et démontre, outre le génial compositeur,  que Braxton est aussi un saxophoniste d'exception. Sa lecture des standards comme All the things you are nous plonge dans le coeur du système braxtonien. Sur une composition ( 6 PII), la chanteuse Jeanne Lee s'insère dans le dispositif dans un thème aux contours flottants entre improvisation et partie écrites dans une complémentarité fascinante avec le saxophoniste.

 

Déjà sortis de la scène free, l'ensemble des acteurs de ce concert faisaient alors partie de ceux qui ont écrit des pages importantes de la musique contemporaine. Antony Braxton y retrouve notamment Dave Holland et Barry Atschul avec qui il avaient crée le groupe Circle  (avec Chick Corea ici absent). Leur recherche est individuelle ou collective.

Et c'est là tout le paradoxe du jazz qu'ils mettent ici en évidence.

Jean-marc Gelin

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-marc Gelin
commenter cet article

commentaires

  • : les dernières nouvelles du jazz
  • les dernières nouvelles du jazz
  • : actualité du jazz, chroniques des sorties du mois, interviews, portraits, livres, dvds, cds... L'essentiel du jazz actuel est sur les DNJ.
  • Contact

Les Dernières Nouvelles du Jazz

Chercher Dans Les Dnj

Recevoir les dnj