Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 21:08

 

ECM 2014

Arild Andersen (cb), Paolo Vinaccia (dms), Tommy Smith (ts, fl, shakuhachi)

 arild.jpg

 L'ouverture de l'album est ….désespérément ECM. On a le sentiment que l'on a entendu cela des milliers de fois malgré la qualité du son projeté du saxophoniste ténor anglais Tommy Smith qui, il faut bien le reconnaître n'a pas beaucoup d'équivalent sur la scène européenne aujourd'hui.

Mais c'est aussi plus exactement la rencontre de deux sons, celui du saxophoniste justement mais aussi celui du célèbre contrebassiste norvégien habitué du label.

Il y a là une rencontre de personnalités fortes comme sur ce Blussy où tout en maîtrise, les trois protagonistes laissent traîner le son et le tempo et montrent le genre de défi qu'ils aiment relever. Juste un peu sale ma non troppo. Il y a de la gravité dans cet album-là. Il y a des moments de pur classicisme comme sur cet Aifie composé par ce génie de Burt Bacharach où l'on est (c’est un clin d'oeil) dans une inspiration du saxophoniste très Rollinsienne où en remontant plus loin dans la lignée de Coleman Hawkins. Il y a une belle musicalité dans cette rencontre très élégante. Peut-être en revanche un poil monotone. Peut-être aussi un peu trop lissée parfois. Tommy Smith y fait chanter son instrument alors qu’Andersen a cette façon de faire sonner la note en lui donnant la résonance nécessaire au soutien harmonique et rythmique. C'est quand même pas du jazz pour faire la révolution avec.

Mais c'est du sérieux et un poil neurasthénique à force mais cela reste la trace d’une belle rencontre entre trois musiciens de l’intime, trois musiciens de l’indicible.

Jean-Marc Gelin

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Gelin - dans Chroniques CD
commenter cet article

commentaires

  • : les dernières nouvelles du jazz
  • les dernières nouvelles du jazz
  • : actualité du jazz, chroniques des sorties du mois, interviews, portraits, livres, dvds, cds... L'essentiel du jazz actuel est sur les DNJ.
  • Contact

Les Dernières Nouvelles du Jazz

Chercher Dans Les Dnj

Recevoir les dnj