Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 13:44

Collectif Soul-Gang – Musicast Distribution – 2010

 

Gaël Cadoux (Rhodes, Hammond B3, Arrang. Cuivres), Jérémie Coke (Basse, Arrang. Cuivres), Thomas Faure (Sax Alto, Tenor, Bariton, Arrangements cuivres), Guillaume Poncelet (Trompette, Bugle, Clavinet, Rhodes, Piano, Juno, Memorymoog, Hammond B3, Arrangements cuivres), Arnaud Renaville (Batterie), + GUESTS : Stéphane Edouard (perc.), Sébastien Llado (tmb), Alain Paliseul (tmb), Olivier Bodson (tmp), Christophe Panzani (Sax alto, bar), DJ Grasshopa (platines), Ben l’oncle Soul (chant), HKB Finn (rap), James Copley (chant, harmonica), 20Syl (rap), NYR (chant)

 ElectroDeluxePlay.jpg

Electro Deluxe est un groupe dont la renommée n’est plus à faire. « Play » est le troisième opus de cette formation de pure électro, teinté de musiques urbaines fortement variées. Monté comme un road movie, et de façon titanesque, les différentes compositions du « crew » se suivent et ne se ressemblent pas, dans le souci permanent de la clarté et de la précision du son. La liste des invités est aussi longue que prestigieuse et comprend notamment la présence de Ben l’Oncle Soul, artiste aux multiples facettes, étonnant de fraicheur créative. Electro Deluxe ne se résume pas à un simple groupe d’électro où les solistes évoluent tour à tour sur de la musique créée par des machines. Preuves à l’appui avec ce disque et les deux précédents puisque les musiciens ont choisi le parti-pris de créer eux-mêmes le son électro qui les caractérise, saupoudré de samples ravageurs, et bouclés en live, s’il vous plait ! On peut y ressentir fortement l’influence du Jazz, non seulement par les parties improvisées des solistes hors-pairs, mais aussi et surtout sur l’harmonie avec une audacieuse succession des accords (« Play »). Il est même parfois permis d’y retrouver le son du célèbre RH Factor de Roy Hargrove, là où les trompettes interviennent l’une sur l’autre de façon mélodique (« Please Don’t Give Up »). Se succèdent aussi les lignes de basses ravageuses de Jérémie Coke pour qui le groove est une seconde nature. On pense aussi au Jamiroquai des bonnes années 90, même si le son a considérablement évolué depuis, et cela en faveur du groupe Electro Deluxe. Les membres fondateurs, Thomas Faure, Gaël Cadoux et Arnaud Renaville, se trouvent toujours à la bonne place, orientant le son du groupe vers toujours plus de nouveauté. Les vieilles recettes ne sont pas non plus boudées, en témoigne notamment la présence du clavinet (« Between The Lines »), ou bien d’arrangements tonitruants de cuivres rappelant les grandes heures du Big Band (« Old Stuff »), et agrémentant cet esprit funky redoutable de persuasion. Encore une audace de plus, le savant mélange du flow des chanteurs de Rap aux rythmes endiablés de la soul (« Let’s Go To Work »), s’avérant tout à fait réussi tant le mariage des deux semble évident. Tous ces signes ne trompent pas : ce nouvel album d’Electro Deluxe nous enchante par sa poésie sonore et son groove communicatif, ce groupe étant devenu au fil du temps incontournable en la matière.

Tristan Loriaut

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tristan Loriaut - dans Chroniques CD
commenter cet article

commentaires

  • : les dernières nouvelles du jazz
  • les dernières nouvelles du jazz
  • : actualité du jazz, chroniques des sorties du mois, interviews, portraits, livres, dvds, cds... L'essentiel du jazz actuel est sur les DNJ.
  • Contact

Les Dernières Nouvelles du Jazz

Chercher Dans Les Dnj

Recevoir les dnj