Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 22:18

 

Altrisuoni www.altrisuoni.com

www.unitrio.ch

www.fredericborey.com

Concerts Unitrio le 14 à LYON au hot Club; le 15 à Roanne au Satellit café

 big_0_Unitrio_page2_cover.jpg

Frédéric Boreyest un des musiciens particulièrement actifs  de la scène hexagonale qui partage son temps entre enseignement et concerts à travers la France dans au moins trois formations : son quintet The Option, un quartet Lucky dog, un combo franco-suisse Unitrio.  On attend aussi beaucoup d’une prochaine collaboration avec Zooloup (le tromboniste Denis Leloup et le pianiste Zool Fleischer).

On le retrouve donc avec bonheur toujours au ténor, dans ce trio chaleureux qui paraît sur le label suisse Altrisuoni. C’est son instrument de prédilection aujourd’hui, et on ne saurait le blâmer de s’y tenir quand on pratique à ce point d’intelligence et de finesse, l’art de la conversation et de l’échange.

 S’il nous a déjà confié  que Joe Henderson et Jerry Bergonzi furent des découvertes capitales, on s’attache surtout au son moelleux, doux et feutré, au phrasé impeccable sans être jamais lisse. Le « son » est toujours privilégié au détriment d’une recherche effrénée de virtuosité. On pourrait aussi ajouter dans sa liste de« favorite », Chris Cheek  dont on aime à penser qu’ il est celui à qui est dédié ce « Meeting with Chris ».

 Avec ce trio enveloppant, on entend du jazz, du vrai qui engendre parfois une nostalgie de bon aloi. On peut être jazzophile comme on est cinéphile, ma foi, et aimer retrouver le son, le grain, le style, sans la patine. Un trio qui sonne et swingue... en plus, avec l‘emploi intéressant de l’orgue Hammond B3.  S’il n’y a rien de nouveau ou prétendu tel, cette musique à écouter en petit comité, dans la fumée de soirées arrosées, donnera  un plaisir à nul autre pareil et ce n’est pas un cliché. Ecoutez la fluidité de ces ballades « accroche cœur » ou l’inquiétante étrangeté de tempos plus alertes comme dans «Mayapocal». Car le répertoire de l’aveu même du saxophoniste ne cesse d’évoluer en accord avec ses deux partenaires de choix, le sensible Damien Argentieri à l’orgue Hammond et le précieux Alain Tissot à la batterie. Voilà un trio attirant qui ne perd pas ses repères, ne recherche pas la révolution, mais évolue dans son sillon, en recherche de timbres, d’une fusion souple et énergique, privilégiant  la recherche de la mélodie en rapport avec l’harmonie.  Et le moins que l’on puisse dire est que le courant passe entre eux.

 Encore un exemple bienvenu de l’art du trio, avec une habileté, bien actuelle cette fois,  à vivre cette musique. On découvrira donc cette « Page 2 » avec intérêt, sur le label suisse Altrisuoni (et on réécoutera la « Page 1 », sortie en 2011 ) tout en attendant avec plaisir de feuilleter la suite du « music  book » de ce grand saxophoniste dans ses formations.  

Sophie Chambon

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sophie Chambon - dans Chroniques CD
commenter cet article

commentaires

  • : les dernières nouvelles du jazz
  • les dernières nouvelles du jazz
  • : actualité du jazz, chroniques des sorties du mois, interviews, portraits, livres, dvds, cds... L'essentiel du jazz actuel est sur les DNJ.
  • Contact

Les Dernières Nouvelles du Jazz

Chercher Dans Les Dnj

Recevoir les dnj