Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 18:14

 

Textes réunis par Vincent Cotro, Laurent Cugny et Philippe Gumplowicz

Collection «  Jazz en France »  Editions OUTRE MESURE

www.outre-mesure.net

 catastrophe-apprivoisee-la-regards-sur-le-jazz-en-france-94.jpg

Voilà un titre saisissant, poétique et fort (Jean Cocteau, tout de même)  pour traiter d’un projet conséquent, l’histoire du jazz en France, soulignant le «paradoxe d’une déprise apparente et d’une maîtrise absolue ». Pendant trois ans, sous la direction des très sérieux Laurent Cugny, Vincent Cotro et Philippe Gumplowicz, musicologues, enseignants chercheurs ont confronté leurs différents points de vue et il en est sorti ce premier volume, aux Editions Outre Mesure dont le catalogue, ynonyme de qualité, est essentiel dans le domaine des publications sur le jazz, en langue française.

Le propos est énoncé simplement dès la préface : le jazz est étudié comme musique mais aussi comme phénomène culturel, en croisant les représentations que s’en font musiciens, écrivains, dessinateurs, cinéastes, historiens… Quatre lignes de force sont ainsi tracées, traitant de l’aspect chronologique, de la médiation et des hommes qui ont assuré la propagation du jazz, de la musique et des musiciens et enfin de la vie du jazz en région. Ce qui permet de replacer «l’objet jazz» dans toutes ses dimensions et de dévoiler cette mise en perspective multiple, musicale, sociale, culturelle, littéraire, économique et politique... Un portrait inspiré d’une musique et plus largement de l’histoire culturelle de notre pays au XXème siècle.

Chacun y trouvera donc un intérêt, que l’on se passionne pour La chaleur des Hot Clubs à Marseille entre 1940 et 1968 [i] , que l’on découvre Pierre Mac Orlan en « Jazz writer » ou s’attarde sur « Boris Vian e(s)t le raisin aigre », que l’on s’intéresse au jazz à la radio sous l’occupation, que l’on veuille en savoir (encore) plus sur les figures mythiques du jazz français comme Barney Wilen ou Michel Petrucciani, atypiques comme Martial Solal, « un et multiple », ou vraiment méconnues comme Bernard Peiffer, (« une certaine idée de la main  gauche »). Puisant dans le gisement des représentations culturelles qui traversent cette musique, cet ouvrage va vite devenir une référence dans son domaine, un outil rigoureux et pertinent. D’une présentation sobre, toujours élégante, (Claude Fabre est l’infatigable éditeur et maître-d’œuvre de la maison Outre Mesure), ce livre issu d’une dynamique collective efficace et intense, est tout simplement remarquable.

 

Sophie Chambon



[i] Ce texte est issu d’un travail de recherche récemment publié  de Gilles Suzanne et Michel Samson qui porte sur un siècle de jazz à Marseille

A fond de cale. 1917-2011, un siècle de jazz à Marseille

 Marseille édition Wild project, 2012.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sophie Chambon - dans Livres - BD
commenter cet article

commentaires