Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

                        Lancée voici une semaine par le pianiste Guillaume de Chassy, et un prestigieux comité de musiciens dont les membres d’honneur sont Martial Solal et Francis Marmande, la lettre-pétition adressée aux autorités de Radio France et de l’Etat (ministère de la Culture, Elysée) pour le maintien du Bureau du jazz de Radio France a déjà recueilli plus de quatre mille signatures. Des musiciens de toutes nationalités, des organisateurs de festivals, des patrons de clubs, des responsables de maisons de disque ont signé ce texte qui a été relayé par de nombreux médias spécialisés et également généralistes, témoignant de la vive émotion suscitée par la coupe claire décidée par Radio France pour la diffusion du jazz. A la mi-journée le  16 juillet, ils étaient déjà 4071 à avoir manifesté leur engagement.

Une telle mobilisation n’a pas été sans provoquer un certain étonnement, teinté d’agacement, chez certains responsables de la radio publique. Jean-Pierre Rousseau, le nouveau directeur de la musique à Radio France s’est défendu sur son blog dans un article consacré au festival d’Aix en Provence où la ministre de la culture, Aurélie Filippetti a jeudi dernier évoqué la programmation musicale de Radio-France.

Nous citons les propos de M. Rousseau : « Il y a eu de l’émoi sur les réseaux sociaux, comme toujours en France, sur la base de rumeurs, de suppositions, certains ont lancé des pétitions pour protester contre quelque chose qui n’a pas eu lieu et qui n’aura pas lieu…La ministre, que j’ai complètement rassurée, me prenant à témoin, réaffirme : "L’exposition des musiques de création et du jazz est intangible pour le ministère. Ces musiques doivent avoir toute leur place et je ne doute pas qu’elles l’auront". » (fin de citation).

Il reste que le responsable du Bureau du Jazz, Xavier Prévost, a témoigné la semaine passée que son contrat pour son émission "Le bleu, la nuit….", sur France Musique, ne serait pas renouvelé (ainsi que lui a indiqué le 26 juin la nouvelle directrice de France Musique, Marie-Pierre de Surville); et que son autre contrat, celui du bureau du jazz de Radio France, ne serait pas davantage reconduit (comme l’en a informé Jean-Pierre Rousseau le 3 juillet).

Pour l’instant, les initiateurs de la lettre-pétition souhaitent ardemment rencontrer les responsables de Radio-France pour obtenir des éclaircissements sur ce dossier et des garanties sur la place du jazz dans les programmes et le maintien du Bureau du Jazz, qui contribue à la création et à la diffusion du jazz par l’organisation de concerts à la Maison de la Radio. Une trentaine d'orchestres s'y produisent chaque année, et la retransmission des concerts sur les antennes de la radio publique, et également sur le réseau des radios partenaires (UER en Europe, NHK au Japon, NPR aux USA) participe largement au rayonnement de la scène hexagonale.

Les analystes de la jazzosphère se plaisent aujourd’hui à rappeler que voici deux ans, la toute jeune ministre de la culture avait choisi de consacrer une de ses premières sorties dans le milieu du spectacle vivant au festival de Marciac…. Qui avait également reçu la visite du président François Hollande…C’était en août 2012.

 Jean-Louis Lemarchand

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

  • : les dernières nouvelles du jazz
  • les dernières nouvelles du jazz
  • : actualité du jazz, chroniques des sorties du mois, interviews, portraits, livres, dvds, cds... L'essentiel du jazz actuel est sur les DNJ.
  • Contact

Les Dernières Nouvelles du Jazz

Chercher Dans Les Dnj

Recevoir les dnj