Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 08:46


Jean-Philippe Viret (contrebasse, composition), Éric-Maria Couturier (violoncelle), David Gaillard (alto), Sébastien Surel (violon)
Entraigues-sur-la-Sorgue, octobre 2016
Mélisse  MEL666019 /Outhere Music France

Comme il l'avait fait en 2011 avec «Les Barricades mystérieuses», Jean-Philippe Viret fait à nouveau une escapade du côté de Couperin. Son quatuor/quartette 'Supplément d'Âme' revient vers ce travail singulier, qui consiste à s'inspirer d'un compositeur classique, ou plutôt baroque, et de ses œuvres pour clavecin. Et de faire cela avec un quatuor à cordes hétérodoxe, dans la mesure où il comporte une contrebasse et un seul violon. Ce disque prolonge cette très belle idée qui consiste à conjuguer les racines  'classiques' de l'instrument et du répertoire avec les libertés conquises par le jazz depuis ses origines. Musique de mélanges, de combinatoire, d'influences, de rencontres et même de hasards, le jazz est né d'hybridations originelles, en territoire louisianais, de sources afro-américaines, de musiques religieuses européennes, de musiques françaises ou hispaniques, et d'autres éléments (amérindiens aussi) qui se croisaient dans ce carrefour du Nouveau Monde. Le pari, déjà réussi par Jean-Philippe Viret dans l'opus de 2011, c'est de conjuguer une écriture nourrie de la musique du passé avec l'improvisation issue du jazz et d'ailleurs. Pari à nouveau gagné, sans fracas, mais avec force.
Xavier Prévost


En concert les 18 & 19 avril à La Générale, 11 rue Rabelais, Montreuil (93100), le 2 mai à Eaubonne (95600), et le 30 juillet au Paris Jazz Festival (Parc Floral de Paris, Bois de Vincennes)

Découvrir sur Youtube
https://www.youtube.com/watch?v=WBb_DeRNVIM

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Xavier Prevost - dans Chroniques CD
commenter cet article

commentaires