Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 09:25

Avant le concert Portal/Kühn/Humair/Chevillon, le 10 novembre

.

Jeudi 10 novembre 2016

J'ai manqué le solo de Joachim Florent au Palais Ducal, mais j'ai pu assister, à l'Auditorium Jean-Jaurès, au concert du quartette de Nils Wogram « Root 70 ». Le groupe du tromboniste allemand existe depuis 15 ans, mais c'est la première fois qu'il vient en France. Musique très élaborée, qui évoque l'esprit des années 50-60 (Mingus, Ornette Coleman, la West Coast....) pulsation et raffinement mêlés ; et esprit contemporain qui construit d'assez grandes formes, sophistiquées. Belle brochette : un formidable saxophoniste néo-zélandais, Hayden Chisholm, formé à Cologne, et qui peut sonner comme Paul Desmond ou Hal McKusick, tout en visant l'horizon de demain ; un contrebassiste britannique, Phil Donkin, qui navigue de l'Allemagne aux USA ; et un batteur allemand de Brooklyn, Jochen Rückert, qui forme avec le précédent un très belle, et subtile, assise rythmique. Vraie découverte !

 

D'JAZZ NEVERS : trois journées conclusives

En début de soirée, dans la grande salle de la Maison de la Culture, « Regards de Breizh », autour des photos de Guy Le Querrec. Le grand orchestre Nautilis accompagne les images du photographe, fils de Bretagne qui portait alors (années 60 à 80) un regard sur son cher territoire. Sur un grand écran, les photos parlent de ce monde authentique, parfois oublié de l'histoire, des personnages singuliers, et de cette vie quotidienne, ou festive, telle qu'elle ne se vit pas ailleurs. On aimerait que les photos soient offertes plus longtemps à notre regard : certaines sont connues, d'autres à découvrir. Cela va trop vite, mais nous gardons intact notre émerveillement, porté par une musique un peu illustrative, que l'on aurait aimée, peut-être, davantage en contrepoint. Mais le plaisir est là.

Puis la scène sera investie par Michel Portal et ses partenaires. Tous quatre étaient là en 1987 pour le premier festival ; c'est le 30ème, 29 ans plus tard. La passion de jouer n'a pas faibli. Joachim Kühn est à la fête avec ses complices, Portal et Daniel Humair, avec qui il a tant partagé. Et le contrebassiste Bruno Chevillon, familier des trois depuis quelques années déjà, est un aiguillon qui fait rebondir, ou qui détourne, la connivence bien établie. Principalement des thèmes de Portal et de Kühn, de facture assez proche : segmentée, anguleuse, sur des unissons rigoureux. Ces compositions sont surtout des tremplins, et ça décolle. Bel instant, très présent, qui caresse aussi nos souvenirs d'auditeurs.

.

Vendredi 11 novembre2016

Autour de midi, dans la petite salle de la Maison de la Culture, l'incroyable quartette « La Scala ». Quatre musiciens de la nouvelle génération, qui explorent les chemins de traverse : Bartók, les musiques populaires, le jazz, les musiques répétitives, voire le rock progressif. Roberto Negro au piano, Théo Ceccaldi au violon, Valentin Ceccaldi au violoncelle et Adrien Chennebaut à la batterie sont des virtuoses de la pensée musicale autant que de l'aisance instrumentale. C'est vivant, décapant, enthousiasmant !

 

En fin d'après-midi, à l'écart du centre ville, dans le nouvel Espace Stéphane Hessel, le contrebassiste Claude Tchamitchian présente la nouvelle mouture de son grand ensemble, Acoustic Lousadzak. Deux violons, deux clarinettes, trompette, guitare, piano et batterie, avec des orfèvres du jazz écrit et improvisé, et Géraldine Keller, voix de la musique contemporaine qui s'égare volontiers du côté du jazz et de l'impro. Jazz de chambre, où l'écrit et l'improvisé alternent, parfois se mêlent, avec de grands emportements lyriques. Sur un texte adapté d'Agota Kristof, le grand poème de la vie se déploie dans une forme ambitieuse. Un disque intitulé « Need Eden » est d'ores et déjà enregistré, qui paraîtra en début d'année chez émouvance/Harmonia Mundi.

D'JAZZ NEVERS : trois journées conclusives

En répétition, de gauche à droite, Ramon Lopez, François Raulin, Anne Alvaro et François Corneloup, pour le concert-récit « Restez, je m'en vais »

 

Le soir, dans la grande salle Philippe-Genty de la Maison de la Culture, concert avec récitante. Le pianiste François Raulin a composé une musique inspirée par l'histoire d'Ishi, un Amérindien dernier survivant d'une tribu exterminée au début du XXème siècle par les colons de Californie. Son témoignage, enregistré sur des rouleauxde phonographe avant sa mort en 1916, a été transcrit dans un livre, dont la comédienne Anne Alvaro a choisi des extraits. Elle les profère avec une formidable expression, calant sa diction sur les mouvements la musique. François Corneloup aux saxophones, et Ramon Lopez à la batterie, étaient les partenaires de ce requiem-poing levé pour le dernier vivant d'un peuple anéanti. Beauté intense d'une sorte de poème tragique.

D'JAZZ NEVERS : trois journées conclusives

En seconde partie du même concert,

le quartette du trompettiste Avishai Cohen, avec le répertoire du disque « Into The Silence » , paru en début d'année chez ECM. Musique méditative, belle expression du trompettiste, soutien complice du pianiste Yonathan Avishai. En début de concert leurs partenaires, deux remplaçants, tardent à trouver leurs marques. Puis tout se délie : Yoni Zelnik, à la contrebasse, entre pleinement dans le jeu, et le batteur Jonathan Blake rebondit sur les climats avec un drumming parfois un peu trop appuyé. Mais le public est embarqué, et en rappel Art Deco de Don Cherry donne à entendre un autre climat. Beau concert, en définitive.

.

Samedi 12 novembre 2016

Midi et quinze minutes. Le pianiste Stéphan Oliva entame une intro-mystère pour ce duo avec Jean-Marc Foltz. Gershwin est au programme, et c'est The Man I Love qui se révèle, à la clarinette. Développements recueillis, avec des réharmonisations tendues, et coda sur Fascinating Rhythm en version plus que lente, pour rester dans la tonalité du programme. Variations autour de Porgy and Bess et de Rhapsody in Blue, standards inoxydables (I Can't Get Started, Summertime....), nous sommes comblés. Ces versions sont résolument neuves, et c'est magnifique d'intensité.

D'JAZZ NEVERS : trois journées conclusives

Changement de décor à 18h30 à l'Auditorium Jean-Jaurès

 avec Coronado : musique aux rythmes fracturés, développés en de longs flux asymétriques. Le guitariste Gilles Coronado édifie des dialogues élaborés, et vifs, avec ses partenaires : Matthieu Metzger au saxophone alto, Antonin Rayon à l'orgue (et autres claviers) et Franck Vaillant à la batterie. Ils suivent des cycles rythmiques audacieux, mais ne s'égarent nullement, et n'hésitent pas à se rejoindre sur une énergie très rock. Un son neuf, une musique d'ailleurs : le rêve en quelques sorte.

D'JAZZ NEVERS : trois journées conclusives

Et pour conclure, à 20h30 dans la grande salle de la Maison de la Culture, l'apothéose du festival, avec John Scofield, qui aurait dû jouer le 14 novembre 2015, et s'était trouvé retenu à l'étranger en raison des attentats de la veille. Le voici, heureux de pouvoir enfin honorer le rendez-vous. Il parle avec tact de ces événements douloureux, et nous offre un concert bâti sur le répertoire de son dernier disque, « Country For Old Men » (Impulse/Universal). Musique country certes, mais jouée avec l'âme du blues. Extraordinaire expression à la guitare, qui chante, gronde et pleure. Pas de clichés, toujours des chemins neufs : une merveille ; et un groupe de rêve : Steve Swallow à la guitare basse acoustique, Bill Stewart à la batterie, et Larry Goldings à l'orgue (et au piano). Concert mémorable, où l'on entend une chanson de Dolly Parton devenir le tremplin d'une envolée en 6/8 digne de Coltrane sur Chim Chim Cheree !

Xavier Prévost

 

Liens pour les vidéos de Culture Box

http://culturebox.francetvinfo.fr/musique/jazz-blues/d-jazz-nevers-festival/anne-alvaro-trio-raulincornelouplopez-au-d-jazz-nevers-247977

 

http://culturebox.francetvinfo.fr/musique/jazz-blues/d-jazz-nevers-festival/avishai-cohen-quartet-au-d-jazz-nevers-247979

 

http://culturebox.francetvinfo.fr/musique/jazz-blues/d-jazz-nevers-festival/john-scofield-au-d-jazz-nevers-247981

 

http://culturebox.francetvinfo.fr/musique/jazz-blues/d-jazz-nevers-festival/magnetic-ensemble-feat-francois-corneloup-au-d-jazz-nevers-247983

 

Lien pour le Jazz Club de France Musique

http://www.francemusique.fr/emission/jazz-club/2016-2017/anne-alvaro-le-trio-de-raulin-corneloup-lopez-nevers-11-12-2016-19-00

Partager cet article

Repost 0
Published by Xavier Prévost - dans Compte-rendus de concerts
commenter cet article

commentaires

  • : les dernières nouvelles du jazz
  • les dernières nouvelles du jazz
  • : actualité du jazz, chroniques des sorties du mois, interviews, portraits, livres, dvds, cds... L'essentiel du jazz actuel est sur les DNJ.
  • Contact

Les Dernières Nouvelles du Jazz

Chercher Dans Les Dnj

Recevoir les dnj