Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 novembre 2018 1 05 /11 /novembre /2018 18:04

Eric Le Lann (trompette), Paul Lay (piano).

Studio de Meudon, mars 2018. Gazebo/ l’autre distribution

 

Voilà un bien bel exemple de cette complicité qui fait fi de l’état-civil et illustre l’esprit jazz. Eric Le Lann remporta en 1982 le prix Django Reinhardt de l’Académie du Jazz, Paul Lay en 2015. Le pianiste fit connaissance du trompettiste dans le quartet que ce dernier animait, formé également de Sylvain Romano, basse et Donald Kontomanou, batterie (Life on Mars. Moods Recordings.2015). A l’occasion d’une tournée au Maroc, ils jouèrent en duo. L’album aujourd’hui dans les bacs reflète cette harmonie sur un répertoire ancien (et toujours actuel) des années 30, celui interprété par Louis Armstrong. Le choix est apparu comme une évidence pour Eric Le Lann qui découvrit la trompette à l'écoute des 78 tours de Satchmo tirés de la collection d’un père trompettiste amateur. Quant à Paul Lay, il était, nous rappelle dans le livret Laurent de Wilde, producteur de l’album, « fasciné par Jelly Roll Morton et Earl Hines dont il a longtemps étudié le jeu ». Sur de telles bases, nos duettistes pouvaient s’en donner à cœur joie, piochant dans les tubes du Roi Louis (Tight Light This, St James Infirmary, Mack the Knife, ou encore Thanks a Million, signé Gus Kahn et Arthur Johnson). Ils vont même jusqu’à respecter (quasiment) la courte durée initiale des titres tout en donnant un coup de chapeau au King avec chacun une composition (Louison pour Eric, Farewell to Louis pour Paul). Aérien, léger, lyrique, malicieux, ce voyage au pays du jeune Satchmo constitue un moment de grâce absolu.

Jean-Louis Lemarchand

.

Un aperçu sur Youtube

https://www.youtube.com/watch?1&v=65Qe4oNVT-o

.

Eric Le Lann et Paul Lay seront en concert le 7 novembre au Bal Blomet (75015), le 9 novembre à Pontoise (95), en ouverture du festival Jazz au fil de l’Oise, et le 28 novembre à Marseille à l'hôtel C2

Partager cet article

Repost0

commentaires