Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 06:41

Une passionnante exposition en hommage à Miles Davis (1926-1991)


Jusqu’au 17 janvier 2010 se tient au Musée de la musique de la Villette « We want Miles – Miles Davis, le jazz face à sa légende», une exposition exceptionnelle où le jazz se donne à comprendre, à voir et à entendre. Une déambulation à travers la vie et l’œuvre de Miles Davis, magnifiquement imaginée par Vincent Bessières, le commissaire de l’exposition.  Curieux, amateurs éclairés ou spécialistes érudits de Miles Davis s’y retrouveront avec bonheur car toute l’exposition est organisée de manière intelligente et pédagogique avec de très nombreux passionnants documents et dans un bain de musique permanent. Le parcours propose de suivre la chronologie de l’artiste de son enfance bourgeoise à Saint-Louis au concert de La Villette en 1991, en passant par les rencontres marquantes et les collaborations fructueuses avec Charlie Parker, Dizzie Gillepsie, Gil Evans, Wayne Shorter, Teo Macero ou Marcus Miller, ainsi que ses dialogues avec le blues, le bebop, le rock, l’afro-funk ou le hip hop.

L’atout principal de cette exposition est le temps laissé à l’auditeur-visiteur pour s’immerger dans la musique. L’exposition se déroule dans un bain sonore permanent grâce à différents îlots circulaires, appelés « sourdines », qui offrent à un public d’une dizaine de personnes une écoute de grande qualité de quelques œuvres majeures du trompettiste.

Lire la suite....


Partager cet article
Repost0
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 08:44
La 7ème édition des Victoires du jazz, l’une des plus prestigieuses récompenses du jazz en France, a rendu son palmarès le 1er septembre lors d’une cérémonie qui a eu lieu à la Cité de la Musique à Paris en présence du Ministre de la Culture Frédéric Mitterand.
Les Victoires du Jazz sont décernées par un collège de près de 200 votants parmi lesquels figurent directeurs de festivals, agents, producteurs, journalistes, enseignants, artistes.... Un nouveau prix. Cette année, l'équipe des Victoires du Jazz a souhaité impliquer davantage le public en créant le Prix du Public. Du 8 juillet au 9 août, les internautes ont pu voter sur le site internet des Victoires du jazz pour choisir leur artiste favori parmi les nommés 2009.

Le palmarès de cette 7ème édition a désigné les  lauréats 2009 suivants :


Artiste ou Formation Instrumentale Française : MARC DUCRET. Le guitariste a en effet marqué les esprits avec son album , « Le sens de la marche » dont nous nous étions fait l’écho dans les colonnes des DNJ ainsi que dans celles de All About Jazz

Révélation Instrumentale Française (Prix Frank Ténot) : EMILE PARISIEN QUARTET pour son album «  Original Pimpant. Le jeune saxophoniste soprano pur produit de l’école de jazz de Marciac ne cesse de surprendre depuis quelques années et s’impose comme l’un des plus grands sopranistes en France. Belle victoire pour son groupe mais aussi pour le petit label de Limoges, Laborie Jazz qui avait été déjà primé l’an dernier avec Yaron Herman.
http://www.lesdnj.com/article-33388157.html
http://www.allaboutjazz.com/php/article.php?id=33741

Yaron Herman ici avec Emile Parisien

Album Instrumental : « Around Robert Wyatt » - ORCHESTRE NATIONAL DE JAZZ. La nouvelle formation de l’orchestre nationale de Jazz dirigée par Daniel Ynivec a pris corps cette année autour de trois projets : Robert Wyatt ( sur des arrangements de Vincent Artaud), Billie Holiday et Carmen qui ont tous été présentés au public cette année. C’est l’album paru chez Bee jazz « autour de Robert Wyatt » et de plusieurs chanteurs (dont la voix de Robert Wyatt lui-même) qui a donc été primé.


Artiste Vocal de production française: BERNARD LUBAT, toujours en verve lors de cette cérémonie. Une histoire qui semble se répéter puisque l’année précédente c’est son complice de longue date, le chanteur André Minvielle qui s’était vu récompensé.


Prix du Public : le trompettiste PATRICK ARTERO ( cf. photo) pour son 3ème album, « Vaudoo » paru chez Plus Loin Music et inspiré de la musique de la Nouvelle Orléans et du Bayou
Patrick Artero

Belle soirée présentée par Sebastien Vidal et Isabelle Giordano a cours de laquelle une Victoire d'honneur fut décernée au batteur Aldo Romano pour l'ensemble de sa carrière. la cérémonie sera diffusée sur France 3 ce vendredi et dès samedi sur le site de France3.fr. L'occasion de retrouver le trublion Médéric Collignon en Monsieur Loyal bien déjanté....


Partager cet article
Repost0
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 07:45


Naissance de la Maison du Duke, en résidence un soir par trimestre à l’Entrepôt – Paris.

La Maison du Duke est un format original de rencontre musicale et didactique, visant à partager et prolonger l'héritage de Duke Ellington avec le public, les musiciens et les passionnés. Une autre façon de (re)découvrir le Duke, mêlant concert commenté, répétition publique, invités, actualités ellingtoniennes …

La Maison du Duke est animée par le Duke Orchestra et le cercle des amis de Duke Ellington,  parrainé par Claude Carrière.

Jeudi 16 avril 21h30

-       Répétition commentée et concert Duke Orchestra

-       Interventions de Claude Carrière – petites histoires et grands standards

Jeudi 11 juin 21h30

-       sortie de l’album « live » du Duke Orchestra et concert commenté

-       nombreux invités …

-       Présentation de Philippe Baudoin – partitions vintage

 


 Le Duke Orchestra 

Didier Desbois, Aurelie Tropez, Fred Couderc, Nicolas Montier, Philippe Chagne (saxes), Jean-Louis Damant, Guy Figlionlos, Guy Arbion (tbn), François Biensan, Franck Delpeut, Franck Guicherd, Richard Blanchet (tpt), Philippe Milanta (p), Bruno Rousselet (cb), Julie Saury (batt), Laurent Mignard (dir)

 L’Entrepôt
7/9, rue Francis de Pressensé 75014 Paris - M° Pernety - tel : 01 45 40 07 50
parking public : rue du Commandant Mouchotte
tarif : 7 euros, sans réservation.
site internet :
www.laurentmignard.com  -  myspace : www.myspace/dukeorchestra

 

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2008 6 13 /12 /décembre /2008 08:14
A l'occasion de la disparition de cette voix africaine d'exception, le musée Dapper souhaite lui rendre hommage au travers de 3 soirées exceptionnelles :

Jeudi 18 décembre : Miriam Makeba, l'actrice

Projection du film
Amok, de Souheil Ben Barka

Une occcasion de voir ce film engagé et rarement visible sur les écrans.
Avec Robert Liensol, Miriam Makeba, Douta Seck, Richard Harrisson.

Projection suivie d'une rencontre animée par Catherine Ruelle
Entrée libre dans la limite des places disponibles. Accès libre à l'exposition
Femmes dans les arts d'Afrique de 19 h à 20 h 30. Réservation souhaitable au 01
45 00 91 75.

- Vendredi 16 et samedi 17 janvier : Miriam Makeba, la chanteuse
 
Deux concerts exceptionnels (Programmation en cours)




Partager cet article
Repost0
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 10:07

 

...... tant mieux

 

Sous la houlette de son rédacteur en chef, Alex Dutilh, le magazine de jazz « Jazzman » lors de sa soirée annuelle de remise des chocs de l’année a remis ses célèbres « Jazzmans Award » aux lauréats suivants

 

Arild Andersen pour son très bel album avec Tommy Smith paru chez ECM ( chronique des DNJ n°50 a paraître en décembre JJJJ)

 

John Zorn, the Dreamers, sublime album qui vous plonge dans une béatitude cotonneuse ( DNJ n°46 JJJJ)

 

Mc Coy Tyner : à son âge, nous faire des trucs comme ça, j’vous jure. Coup de cœur des DNJ n° 44 JJJJ(J)   )

 

Hervé Sellin. Un album tous les 7/10 ans, mais alors quel pied mazette. Un tentet à vous mettre le feu. (chroniqué dans les DNJ n° 47 JJJJ)

 

François Theberge pour Soliloque . Un album avec Lee Konitz que le Gil Evans de Birth of the Cool aurait pu revendiquer ( Chroniqué dans DNJ 43JJJJ)

 

Ahmad Jamal pour ce sublime It’s magic. Ceux qui etaient au Duc des Lombards cet été en sont encore tous retournés….

 

Martial Solal pour le Live at vanguard chroniqué dans nos colonnes le mois dernier ( DNJ 49 JJJJ). Mais franchement entre celui là et le Longitude paru quelques mois avant, quelle année Solal !

 

 

Ralph Alessi, le célèbre trompettiste New Yorkais, lui est totalement passé au travers de nos radars. On va vite y remedier….

 

 

Donny Mc Caslin : quel album choisir pour Mc caslin. Le choix de Vincent Bessières s’était porté sur In Pursuit. Ca tombe bien nous aussi : cf . DNJ n° 42 mais avec un peu moins de fougue JJJ)

 

 

Dave Douglas avec Keystone et son Mooshine est totalement tombé de la panète lunaire et nous a renversé ( DNJ n°47 JJJJ).

 

 

 

Vijay Iyer pour Tragicomic , mais chut nous vous en parlerons le mois prochain. Sachez juste qu’il joue avec un saxophoniste venu d’une autre planète…..

 

 

Enfin un DVD consacré à Oscar Peterson qui a le mérite de rendre hommage au génie du paino disparu cette année. Sur le DVD en lui-même , certains de nos chroniqueurs avaient cependant quleques réserves

Partager cet article
Repost0